Articles taggés avec ‘Chapter 27’

Les images de 1980

Samedi 12 juin 2010

L’année 1980 a été marquée par de nombreux évènements dont je vous ai fait part tout au long de la semaine. Mais au-delà des faits, il y a les images. Certains clichés ayant fait le tour de la presse nous ont marqué à tout jamais comme celui de cet étudiant inconnu, nommé plus tard par la presse “Tank Man”, faisant face aux chars militaires lors des manifestations de la place Tian’anmen, en 1989 ou encore lorsque les américains ont marché sur la Lune en 1969.

Pour l’année 1980 plus précisément, puisque c’est ce qui nous intéresse cette semaine, voici un aperçu d’images que la population a rencontré dans les journaux et à la télévision.

L’un des évènements dont on parle toujours à propos de cette année-là, c’est l’assassinat de John Lennon, le 8 Décembre 1980. Petite parenthèse pour vous signaler que le 8 Décembre 2010, à l’occasion du 30ème anniversaire de la mort de cet ex-Beatles, le film Nowhere Boy, retraçant l’adolescence de John et sa rencontre avec Paul McCartney, sortira sur les écrans français. Il sera interprété par Aaron Johnson qui vient de se faire remarquer en tant qu’anti-héros dans Kick-Ass. Revenons donc à cet évènement dramatique qu’est l’assassinat, à New York, de John Lennon - également relaté au cinéma dans Chapter 27, avec Jared Leto dans la peau du meurtrier Mark Chapman.

En 1980, John Lennon, accompagné de son épouse Yoko Ono, accorde une interview au magazine Playboy. Voici le cliché qui accompagnait l’article. Lire le reste de cet article »

La réalité avant la fiction

Mercredi 29 juillet 2009

Bien souvent, il est écrit à la fin du générique d’un film ” toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite “. Ainsi, on peut se prendre à rêver ou craindre tel ou tel personnage, tout droit sorti de l’imaginaire d’un scénariste talentueux. Oui mais voilà, parfois c’est tout l’inverse. Pas que le scénariste soit mauvais, non. Simplement, le scénario est adapté d’un fait et de personnages réels. Lorsqu’il s’agit de raconter la vie de Jules César par exemple, il existe tout un tas d’ouvrages pour documenter l’écriture. Pour ce qui est de l’acteur engagé, il faut qu’il ait une ressemblance avec le personnage qu’il interprète. Bien évidemment le maquillage et les artifices en latex contribuent à la réussite de cet effet miroir.

Mais le challenge est encore plus important lorsqu’il s’agit de conter l’histoire d’un personnage du XXème siècle. Il reste toujours une partie de la famille proche voire même le principal intéressé. Dans ce cas, il est indispensable de dresser un portrait au plus proche de la réalité. Le fait de pouvoir rencontrer ces protagonistes ainsi que les témoins des évènements qui feront l’histoire du film, est capital. Bien que parfois, ça puisse rendre les choses plus complexes pour le comédien. Lire le reste de cet article »

Le régime des acteurs

Mercredi 8 juillet 2009

Être acteur, c’est être capable de se mettre dans la peau d’un personnage et d’être au service du scénario. Être acteur implique parfois de devoir porter une perruque, devoir prendre un accent, devoir s’épiler (voir Brüno) ou devoir prendre des cours de chant. Bref, ça demande du travail.

Lorsque l’on regarde La Môme, on voit bien que Marion Cotillard s’est impliquée à 10 000% dans son rôle pour vivre de l’intérieur son personnage. Et en plus, elle interprète le rôle de quelqu’un ayant existé, ce qui complique quelque peu la donne car le physique doit suivre.

Certains réalisateurs refusent de trop coller à la réalité afin de laisser un petit espace de liberté à l’interprète. C’est le cas d’Anne Fontaine qui n’a pas voulu qu’Audrey Tautou soit trop transformée pour ressembler au cheveu près à Coco Chanel (dans Coco avant Chanel). Alors qu’Olivier Dahan est intervenu directement sur le corps de Marion Cotillard afin qu’elle soit la copie quasi parfaite d’Édith Piaf. Pour se faire, l’actrice a du s’épiler les sourcils, se raser le haut du crâne…

Mais pour certains, la transformation est encore plus radicale. Dès qu’il est question de kilos, en plus ou en moins, la difficulté est encore bien supérieure. Lire le reste de cet article »