Articles taggés avec ‘Broadway’

Les chansons de 1980

Mardi 8 juin 2010

L’année 1980 a été particulièrement importante dans le monde de la musique internationale (et je ne parle pas seulement de l’arrivée en puissance du synthétiseur). Riche en bon comme en mauvais, voici un petit rappel des faits marquant de cette année là.

Commençons par le positif : c’est en 1980 qu’AC/DC sort son album Back in Black. Celui-ci deviendra l’album le plus vendu au monde avant d’être détrôné en 1983 par Thriller, de Michael Jackson. Queen sortait la même année le titre Another One Bites The Dust, extrait de l’album The Game. À noter que c’est à partir de cette époque que Freddie Mercury porta la moustache ! Quand au groupe Pink Floyd, ils étaient en tournée pour promouvoir l’album The Wall.

Également sur scène, Grateful Dead, The Beach Boys et Jefferson Airplane, tous réunis en Californie pour un concert rock au bénéfice du Cambodge.

Bien que Diane Tell n’ait jamais été un homme, elle a été sacrée Révélation de l’Année au Québec.

Même s’il s’agit de cinéma, citons tout de même deux films, sortis cette année-là, qui parlent de musique. Rude Boy tout d’abord est un film basé sur la vie du groupe The Clash. Blues Brothers, ensuite, suit les aventures du duo de blues composé de Dan Aykroyd et John Belushi. Lire le reste de cet article »

David Bowie, l’acteur

Mercredi 31 mars 2010

Lorsque l’on parle d’un chanteur travaillant pour le cinéma, on imagine généralement qu’il participe à la bande-originale du film. Cette situation est déjà arrivée à David Bowie, pour L’homme qui venait d’ailleurs (même si au final, les musiques présentes dans le film sont de John Philips).

Il arrive également que les célébrités fassent une apparition, dans leur propre rôle, pour les besoins du scénario. Encore une fois, David Bowie en a fait l’expérience à plusieurs reprises : Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée…, Zoolander, College Rock Stars

Mais en réalité, ce que certains ignorent c’est qu’au-delà des chansons aussi incroyables et marquantes que Space Oddity et Under Pressure, David Bowie est un très bon acteur.

L’autre jour, je vous parlais de l’actrice Marion Cotillard qui est de plus en plus impliquée dans des projets musicaux. Depuis une trentaine d’années, David Bowie troque régulièrement sa tenue de chanteur pour se rendre sur les plateaux de tournages. Avec des rôles variés dans des genres assez différents selon les longs-métrages, il commence à avoir une filmographie assez importante. Lire le reste de cet article »

La petite sirène

Mercredi 10 février 2010

Alors que les studios Disney viennent enfin de se remettre à faire du dessin animé dit traditionnel - La Princesse et la Grenouille, en salle depuis le 27 janvier 2010 - j’ai envie de revenir à l’un de ces films qui a marqué mon enfance. Arrivé sur nos écrans il y a bien longtemps, La Petite Sirène (version Disney) fête cette année ses 20 ans. C’est une grande fille maintenant, comme moi, mais comme beaucoup d’autres jeunes gens de ma génération, on retombe facilement en enfance lorsqu’il s’agit des grands classiques.

Ce film a été produit pendant les années 80 mais en réalité, Walt Disney avait déjà pour projet d’adapter le conte d’Andersen dès la fin des années 30. Des croquis furent réalisés par Kay Nielsen mais les premiers jets furent malheureusement mis de côté. Heureusement, Ron Clements, l’un des co-réalisateurs du dessin animé (avec John Musker) retrouva, dans les années 90, ces travaux préparatoires.

La majorité des projets Disney sont tirés de la littérature jeunesse mais La Petite Sirène a été le premier film depuis La Belle au bois dormant, 30 ans auparavant, à être adapté d’un conte populaire. Ce conte d’Andersen, publié en 1836, est parfois appelé La petite Ondine. Cette histoire est tellement populaire au Danemark, pays d’origine de l’auteur, qu’une statue de la petite sirène a été érigée sur le port de Copenhague. Lire le reste de cet article »

Look at me, I’m Sandra Dee

Mardi 11 août 2009

Parce que tout le monde associe Grease à John Travolta et Olivia Newton-Jones, j’ai décidé de vous parler aujourd’hui d’une chanson de cette comédie musicale qui n’est interprétée ni par l’un ni par l’autre.

Avant qu’une adaptation sorte au cinéma en 1978, Grease était un spectacle musical de Jim Jacobs et Warren Casey, Datant de 1971, l’histoire raconte la jeunesse américaine des années cinquante. La toute première représentation de cette pièce a eu lieu au Kingston Mines Theatre de Chicago. À cette époque la pièce n’était pas entièrement musicale. Après remaniement elle fut présentée en février 1972 à l’Eden Theatre de Broadway dans sa forme telle qu’on la connaît. Depuis, Grease est toujours à l’affiche que ce soit sur Broadway (New-York) ou à Londres. Une tournée en Asie a même commencé en 2008, comme quoi le public est toujours là, même la nouvelle génération est au rendez-vous.

L’adaptation au cinéma a confirmé le succès du musical. D’ailleurs, une nouvelle sortie en salle a eu lieu pour la France en version remasterisée le 8 juillet 2009.

L’histoire est simple, les garçons s’identifient à Danny Zuko, le leader des T-Bords alors que les filles se reconnaissent en Pink Ladies, que ce soit en tant que Sandy Olsson, la jeune australienne sage et propre sur elle ou bien en tant que Betty Rizzo, un peu moins fleur bleue et surtout un peu plus grande gueule. C’est cette dernière, interprétée par Stockard Channing - Mrs Bartlet, la femme du président des États-Unis dans la série The West Wing - qui chante le titre Look at Me, I’m Sandra Dee. Lire le reste de cet article »

Encore enfant mais bientôt célèbre

Mardi 30 juin 2009

Depuis une dizaine d’années, tout ce qui fonctionne pour les “grands” est adapté aux “petits”. Il suffit de voir les tenues que portent les enfants, c’est une copie de ce que portent leurs parents - qui font alors de leurs enfants des “mini moi”. C’est mignon certes mais pas toujours adapté : je trouve étrange de croiser une petite fille de 5 ans en mini-jupe avec un legging et des chaussures compensées. Bref, passons.

En ce qui concerne le monde du spectacle, c’est la même chose. Puisque les enfants sont la cible idéale, autant leurs vendre la même chose qu’à leurs parents mais légèrement adapté. Ainsi, au début des années 2000 on a vu fleurir des chanteurs version école primaire. Les enfants ont l’impression d’être plus proche de leurs “stars” et les parents préfèrent offrir un album dont le contenu sera plus adapté aux désirs de leurs progénitures.

Nombreux sont ceux qui ont tenté de percer. En France, il y a eu entre autre Lorie et Alizée mais celle qui a marqué les esprits de par son jeune âge, c’est Priscilla. Elle n’a que 11 ans lorsqu’elle se fait repérer et enregistre son premier single, Quand je serai jeune. Depuis, elle a grandit avec ses fans. Très prolifique, elle a déjà enregistré cinq albums. Elle fêtera cet été ses 20 ans. Reste à voir si les fans vont continuer à suivre l’évolution musicale de la jeune demoiselle.

Lire le reste de cet article »