Articles taggés avec ‘Bridget Jones (saga)’

Semaine mariage : “L’accro du shopping dit oui”

Jeudi 17 décembre 2009

Dans le monde de la Chick-Lit, il est une reine nommée Sophie Kinsella. L’une de ses héroïnes les plus prolifiques - parce que oui, il s’agit toujours d’une héroïne afin que la lectrice puisse tant que possible s’identifier à elle - se nomme Rebecca Bloomwood. Becky - son surnom officiel - se fait plus généralement appeler “l’accro du shopping”. Et ça n’est pas peu dire…

Incapable de résister face à un écriteau “promotion”, elle est prête à risquer le découvert dans le seul but de pouvoir ressentir ce frisson de joie lorsqu’elle sort d’une boutique avec un sac contenant l’objet qui lui a fait faire des économies. Bah oui, puisqu’il avait 10% de réduction pour 100$ d’achat minimum ! Bon d’accord une cuillère à confiture de l’époque victorienne n’est pas l’achat le plus utile actuellement mais il y a forcément un jour où l’on a besoin d’une cuillère à confiture victorienne, non ?

Quoi qu’il en soit, qu’importe l’objet ou le vêtement, ce qui compte c’est ce bonheur d’acheter et surtout d’avoir l’impression de faire une bonne affaire. Becky est comme ça, naïve et enflammée. Lire le reste de cet article »

Semaine Mariage : une impression de “déjà-vu”

Mercredi 16 décembre 2009

Pour certains, le métier d’acteur est l’occasion d’interpréter toute une multitude de personnages, de varier les plaisirs. En fonction des rôles, ils doivent aller chercher au plus profond d’eux des émotions connues ou plus généralement à l’opposé de leurs personnalités.

Lorsqu’un film fonctionne bien, certains acteurs acceptent de reprendre un rôle. C’est assez courant avec les blockbusters sur les super-héros. Mais comme pour Batman et encore plus avec James Bond, les comédiens changent avec le temps. Parfois l’interprète reste le même. Cela se passe plus ou moins facilement comme c’est le cas pour Renée Zellweger qui doit reprendre 20 kilos à chaque nouveau film de Bridget Jones - un troisième volet est d’ailleurs actuellement en préparation. Toujours est-il qu’en dehors de ce qui lui arrive dans le scénario, le personnage ne lui est pas inconnu.

Parce que le mariage est une étape courante dans la vie de chacun - que l’on soit l’invité ou le principal intéressé - le cinéma a très fréquemment illustré cette institution à l’écran. Pas étonnant que beaucoup d’acteurs se soient retrouvés dans le rôle du ou de la mariée. Dans le film  Just Married (ou presque), Julia Roberts passe plusieurs robes sans jamais réussir à dire “oui” au moment fatidique. Sauf que pour certains, les scènes de mariage reviennent régulièrement dans leurs filmographies. Lire le reste de cet article »

Le régime des acteurs

Mercredi 8 juillet 2009

Être acteur, c’est être capable de se mettre dans la peau d’un personnage et d’être au service du scénario. Être acteur implique parfois de devoir porter une perruque, devoir prendre un accent, devoir s’épiler (voir Brüno) ou devoir prendre des cours de chant. Bref, ça demande du travail.

Lorsque l’on regarde La Môme, on voit bien que Marion Cotillard s’est impliquée à 10 000% dans son rôle pour vivre de l’intérieur son personnage. Et en plus, elle interprète le rôle de quelqu’un ayant existé, ce qui complique quelque peu la donne car le physique doit suivre.

Certains réalisateurs refusent de trop coller à la réalité afin de laisser un petit espace de liberté à l’interprète. C’est le cas d’Anne Fontaine qui n’a pas voulu qu’Audrey Tautou soit trop transformée pour ressembler au cheveu près à Coco Chanel (dans Coco avant Chanel). Alors qu’Olivier Dahan est intervenu directement sur le corps de Marion Cotillard afin qu’elle soit la copie quasi parfaite d’Édith Piaf. Pour se faire, l’actrice a du s’épiler les sourcils, se raser le haut du crâne…

Mais pour certains, la transformation est encore plus radicale. Dès qu’il est question de kilos, en plus ou en moins, la difficulté est encore bien supérieure. Lire le reste de cet article »