Articles taggés avec ‘Brésil’

Les chocolats de Pâques

Vendredi 2 avril 2010

Lorsque Noël arrive, on est en droit de faire une orgie de chocolats. Un mois et demi plus tard, certains refont une razzia lors de la Saint-Valentin (boîte offerte par son cher et tendre ou justement dévorée en l’absence d’un Valentin dans sa vie). Et après une période de 40 jours de Carême sans manger d’œufs - pour les catholiques pratiquants - arrive enfin le dimanche de Pâques où l’on a droit à nouveau d’en manger. Lorsqu’ils sont trop vieux ou qu’on a une envie de travail manuel, les œufs sont vidés et décorés pour le plaisir des grands et des petits. Mais si l’on n’est pas catholique et/ou gourmand, on pensera avant tout à la tradition plus récente des œufs en chocolat.

Et voilà, un mois et demi après la Saint-Valentin, c’est reparti pour le chocolat, en forme d’œuf, de lapin, de cloches, fourré, alcoolisé, décoré,… il n’y a pas de limite. Et puis faut en profiter car avec l’arrivée, en parallèle, du Printemps et donc des beaux jours, il n’y aura plus de fête spéciale où l’on est en droit de se goinfrer de sucrerie avant fin Octobre et Halloween. C’est qu’il faut bien quelques semaines après Pâques pour être prête à aller pavaner sur les plages en bikini !

Pour la petite histoire - même si au final ce qui compte c’est le chocolat Lire le reste de cet article »

Bizarre Foods

Vendredi 22 janvier 2010

Je ne sais pas pour vous mais personnellement j’aime manger. Je ne sais pas pour vous mais il y a certaines choses que je ne peux pas manger, pas par goût mais par dégoût justement. Je ne sais pas pour vous mais malgré ma relative ouverture d’esprit, je suis quand même un peu formatée par ma culture française.

Forcément, tout est question d’éducation, dès le plus jeune âge. Il y a 20, 30, 40 ans, nous n’avions pas accès à autant de diversité. Pour peu que l’on soit comme moi, française, sans métissage, ayant passé l’ enfance dans une seule région et habitant loin d’une grande ville, vous n’avez probablement pas été amené à avoir une large diversité concernant les richesses gastronomiques mondiales. Mais je ne fais là aucune critique, il s’agit simplement d’un constat. Et il ne faut pas oublier les richesses de nos régions, vive la Normandie ! Oups je m’égare. Toujours est-il qu’en voyageant, en grandissant, en regardant des reportages et surtout en rencontrant des gens d’autres cultures - pas besoin d’aller bien loin pour ça - on apprend à découvrir une cuisine dont on ignorait tout jusqu’alors. Lire le reste de cet article »