Articles taggés avec ‘big apple’

La décennie Friends

Lundi 10 mai 2010

Il y a une quinzaine d’années est arrivée sur nos écrans Friends, une nouvelle série qui allait marquer le petit écran.

Je vous avais parlé, il y a de cela quelques mois, d’une partie des dizaines et des dizaines de guest-star qui étaient apparues dans Friends.

Si vous êtes comme moi,  complètement fan, vous avez vu tous les épisodes - ou presque - de la série, soit 237 !

Il y a quelques mois, la Warner qui édite les DVD de la série, a célébré le quinzième anniversaire de la première diffusion de Friends en sortant un coffret rempli de surprises et de bonus. Celui-ci n’a pas été édité en France, il vous faudra donc vous contenter des sous-titres en anglais. Si vous n’avez pas encore tous les épisodes chez vous, sachez que l’intégrale des dix saisons est désormais à un prix abordable sur Amazon - 129,99€, soit moins de 13€ la saison.

Célébrons ce quinzième anniversaire comme il se doit. Entre exclusivités et souvenirs en tout genre, voici quinze informations en rapport avec la série Friends et ses acteurs.

1. Lors de l’écriture de la série, plusieurs titres ont été envisagés. Nous sommes passés à côté de Six of One, Across the Hall, Insomnia Cafe… Au moment du tournage du pilote, le titre gardé était Friends Like Us. Finalement, l’ensemble a été simplifié pour devenir Friends.

Lire le reste de cet article »

Semaine mariage : “L’accro du shopping dit oui”

Jeudi 17 décembre 2009

Dans le monde de la Chick-Lit, il est une reine nommée Sophie Kinsella. L’une de ses héroïnes les plus prolifiques - parce que oui, il s’agit toujours d’une héroïne afin que la lectrice puisse tant que possible s’identifier à elle - se nomme Rebecca Bloomwood. Becky - son surnom officiel - se fait plus généralement appeler “l’accro du shopping”. Et ça n’est pas peu dire…

Incapable de résister face à un écriteau “promotion”, elle est prête à risquer le découvert dans le seul but de pouvoir ressentir ce frisson de joie lorsqu’elle sort d’une boutique avec un sac contenant l’objet qui lui a fait faire des économies. Bah oui, puisqu’il avait 10% de réduction pour 100$ d’achat minimum ! Bon d’accord une cuillère à confiture de l’époque victorienne n’est pas l’achat le plus utile actuellement mais il y a forcément un jour où l’on a besoin d’une cuillère à confiture victorienne, non ?

Quoi qu’il en soit, qu’importe l’objet ou le vêtement, ce qui compte c’est ce bonheur d’acheter et surtout d’avoir l’impression de faire une bonne affaire. Becky est comme ça, naïve et enflammée. Lire le reste de cet article »