Articles taggés avec ‘Ben Stiller’

Razzie Awards

Mercredi 10 mars 2010

En cette saison de remises de prix cinématographiques, il est important de parler d’une des cérémonies, moins connue du grand public et pourtant incontournable, les Razzie Awards. Version raccourcie pour Golden Raspberry Awards, cette manifestation a pour but premier de parodier la cérémonie des Oscar. Peu de stars mais beaucoup de catégories pour ce trophée un peu à part. En effet, aux Razzie Awards, on célèbre le “pire” du cinéma.

Depuis 1980, grâce à l’initiative de John Wilson, le cinéma américain est célébré pour le meilleur mais aussi pour le pire. Le choix du nom de la cérémonie fait référence à l’expression anglaise « blowing a raspberry », ce qui signifie faire un bruit de dérision proche de celui d’un pet.

Traditionnellement, les nominations, ainsi que les remises de prix, se font la veille de celles des Oscar. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les célébrités sont loin d’être épargnées de cette distinction.

Certains jugent comme peu objectives les nominations puisque des comédiens ou des films sont parfois nommés dans plusieurs catégories. En 2004, Ben Stiller était nommé comme Pire Acteur pour pas moins de cinq longs-métrages ! Finalement, le prix lui a échappé au profit de George W. Bush dans Fahrenheit 9/11.

Cet évènement est surtout à prendre au 37ème degré. Lire le reste de cet article »

À la découverte de l’art avec “La nuit au musée 2″

Samedi 23 mai 2009

Si vous voulez donner envie aux enfants de découvrir des œuvres d’art du 20ème siècle, je vous incite vivement à les emmener au cinéma voir La nuit au musée 2. Pourquoi passer par le cinéma si le but final est de se rendre au musée ? Et bien pour qu’ils aient des repères, tout simplement. Mais expliquez leur bien qu’il y a une différence entre la fiction et la réalité : la nuit les poupées de cire et les squelettes de dinosaure ne prennent pas vie. Parce que bon, on ne sait jamais ce qui peut se passer dans la tête d’un petit de 7 ans. L’âge de raison je veux bien mais quand même.

Une fois la mise au point effectuée, vous n’avez qu’à leur expliquer que les œuvres présentées dans le film sont accessibles au public - oui oui, pour de vrai - exposées dans des musées. Alors forcément, l’action du film se situe à New-York et à Washington D.C. donc je dois l’admettre, ça n’est pas la porte à côté. Sauf que certaines  œuvres existent en plusieurs exemplaires et sont donc également présentées en Europe, en tant que collection permanente ou bien lors d’expositions temporaires. Lire le reste de cet article »