Articles taggés avec ‘BBC’

Les poissons d’Avril de la Presse

Jeudi 1 avril 2010

Le poisson d’avril, pour les grands, ça n’inclut pas souvent des poissons en papier collés dans le dos. C’est généralement plus subtil comme canular.

Pour une fois, ça n’est pas une fête commerciale, contrairement à la Saint-Valentin qui n’est pas toujours bien perçue. Après, tout le monde n’a pas le talent suffisant pour réussir à berner l’auditoire en inventant une histoire assez crédible pour qu’on y croit.

Selon la légende, l’origine de cette journée un peu particulière remonte à la seconde moitié du XVIème siècle, à l’époque où Charles IX, alors Roi de France, aurait tenté de chambouler le calendrier. Rien de tout cela n’est vrai bien sûr, ah ah poisson d’avril ! Enfin il y a forcément un fond de vérité mais disons que les véritables raisons sont un peu obscures. De même que l’utilisation du poisson comme symbole de cette journée consacrée aux farces.

Pour certains, son utilisation est liée au fait qu’en astrologie, le signe zodiacal qui précède le 1er Avril est le signe du poisson (19 février-20 mars). D’autres se seraient amusés à mettre des faux poissons dans l’eau à cette époque de l’année - période de frai - où la pêche est interdite afin de laisser les poissons se reproduire. Enfin, ce qui paraît le plus véridique, c’est l’idée que les gens s’offrant principalement des cadeaux alimentaires, ne pouvaient décemment pas offrir de la viande alors que les chrétiens célébraient la fin du carême.

Ce jour des “fous”, des “dupes”, comme on l’appelle dans les pays anglophones (April Fool’s Day), n’est pas une exception française. Lire le reste de cet article »

Father & Son

Mardi 12 janvier 2010

Peu de gens savent qui est Steven Demetre Georgiou, ce britannique d’origine grecque et suédoise. C’est en se présentant à 18 ans devant le producteur Mike Hurst qu’il expliqua « My name is Steven but they call me Cat ». Il n’en fallait pas plus pour devenir le célèbre Cat Stevens. Outre ses yeux de chat, ce sont ses chansons folk qui lui ont permis de conquérir le cœur des gens.

Son premier titre I love my dog (1966) lui offre succès et estime. Durant une dizaine d’années il conquiert le monde avec une multitude de hits. Il a également marqué le 7ème art en composant la bande-originale du film Harold & Maude. Mais c’est en 1970, avec l’album Tea for the Tillerman, qu’il marque le plus les esprits.

Cette année, la chanson Father & Son fête son 40ème anniversaire. Afin de célébrer comme il se doit ce morceau qui a marqué plusieurs générations, revenons sur l’origine de ce titre ainsi que sur son évolution.

Pour bien faire, petit leçon de rattrapage avec le clip. Lire le reste de cet article »

Womanizer

Mardi 19 mai 2009

A womanizer = Un homme qui recherche les aventures avec les femmes, “un coureur de jupons”.

Voilà donc, pour ceux qui l’ignoraient, ce dont parle la chanson de Britney Spears. Vous savez, cette ancienne présentatrice du Mickey Mouse Club qui conduit avec ses enfants sur les genoux et se rase la tête devant une horde de paparazzis ! Je plaisante bien sûr, toute cette période de chaos est désormais derrière elle.

Musicalement parlant, Britney Spears est l’une des chanteuses les plus lucratives. Selon Jive Record, sa maison de disques, elle aurait déjà vendu plus de 85 millions de disques à travers le monde.

Le single Womanizer est extrait de Circus, son sixième et dernier album studio en date. Aux États-Unis, il est sortie le 2 décembre 2008, jour du 27ème anniversaire de la chanteuse.

Après seulement 24h, le succès est énorme puisque le titre est n°1 dans la plupart des pays proposant le téléchargement légal. C’est le huitième n°1 mondial de Britney Spears. Depuis, le single s’est vendu à environ 2,7 millions d’exemplaires ce qui signifie  qu’elle a obtenu un double disque de platine. Lire le reste de cet article »

Le générique des Simpson

Lundi 16 mars 2009

Depuis bientôt vingt ans qu’ils sont sur nos écrans, vous avez probablement déjà aperçu cette famille de petits bonshommes jaunes un peu bizarres nommée Les Simpson.

Il y aurait beaucoup à raconter mais aujourd’hui, concentrons-nous sur le générique.

Cette série est le bébé de Matt Grœning mais pour ce qui est de la musique, il a fait appel à l’un des compositeurs les plus prolifiques d’Hollywood, Danny Elfman. Vous ne connaissez sûrement pas son nom mais il y a des chances que ses compositions ne vous soient pas inconnues. Citons, parmi ses collaborations les plus célèbres, la quasi totalité des musiques des films de Tim Burton, mais aussi celles de Mission : Impossible, Men in Black, Will Hunting, Hulk, l’hilarant Super Nacho ou encore le film dans les salles depuis peu Harvey Milk. Lire le reste de cet article »