Articles taggés avec ‘BAC’

Les 100 livres du XXème siècle

Jeudi 3 juin 2010

J’aime lire. Bizarrement, je ne lis pas tant que ça. J’aime plusieurs genres de livres et c’est comme pour le cinéma, j’adapte le style en fonction de mon humeur.

Ce que je n’aime pas, ce sont les lectures forcées. Bien sûr, on est tous passé par l’école et plus particulièrement l’année de première, au lycée, avec le Bac Français. Durant cette année-là, on est obligé de lire des livres imposés à tous les lycéens. Heureusement pour moi, je suis passé après les deux années successives d’étude du pavé Les Confessions de Jean-Jacques Rousseau.

Dans l’ensemble, j’ai été gâté : le roman Pierre et Jean de Guy de Maupassant, la pièce de théâtre Le jeu de l’amour et du hasard de Marivaux et le recueil de poème Les Châtiments de Victor Hugo. Pas forcément évident les poèmes mais bon. Comme je suis joueuse, j’ai passé un Bac Littéraire donc en Terminale, j’ai également eu des livres imposés pour le cours de Lettres. Et j’ai découvert de belles choses : Le joueur d’échecs de Stefan Zweig - auquel j’avais consacré un article) et Les Fleurs bleues de Raymond Queneau.

Dans ce cas, je suis ravie qu’on m’ait “obligé” à découvrir de très bons livres, et auteurs par la même occasion.

Le problème, c’est que même les études terminées, on est parfois obligé de lire des livres. Enfin, presque obligé. Et cette obligation vient de Lire le reste de cet article »

Le Petit Prince

Jeudi 25 février 2010

Je n’ai pas la prétention aujourd’hui de vous faire découvrir un livre mais simplement de vous parler d’une histoire dont tout le monde a entendu parler. Parce que l’on connaît tous la fameuse phrase “Dessine-moi un mouton“, on ne sait pas forcément pour autant ce qui entoure la création et l’histoire de ce livre.

Et pour comprendre d’où vient ce récit, il faut déjà s’intéresser à l’histoire de son auteur, Antoine de Saint-Exupéry.

Très jeune, le petit Antoine perd son père mais malgré ce tragique incident, il vivra une enfance assez heureuse, entouré de ses quatre frères et sœurs. Mais c’est surtout de sa mère qu’il sera le plus proche. Elle lui apportera des valeurs qu’on retrouve tout au long de son œuvre littéraire, comme l’honnêteté et le respect pour autrui. Elle lui offrira surtout une éducation de qualité dans différents établissements. Si bien que très tôt, le jeune homme commence à rédiger des poèmes.

À l’âge de 12 ans, alors qu’il passe des vacances près d’un aérodrome, il s’y rend régulièrement à vélo et pose des centaines de questions aux mécaniciens. Un jour, profitant de la naïveté d’un pilote, il affirmera avoir l’autorisation de sa mère pour effectuer son baptême de l’air. Lire le reste de cet article »

Le “retour au collège” de Riad Sattouf

Jeudi 30 juillet 2009

Tout le monde parle du Bac mais n’oublions pas qu’à son niveau, le Brevet est déjà une étape décisive dans la vie d’un élève. Je ne parle pas de l’examen mais de la porte que ça ouvre pour passer dans un autre monde, le lycée. Tel le boss que l’on vient de réussir dans un jeu vidéo et qui nous permet de passer au niveau suivant, le Brevet marque la fin de notre vie de collégiens. Et lorsque le collège et le lycée ne sont pas dans le même bâtiment, c’est l’occasion de changer d’univers en allant chez les “grands”. Bon c’est toujours la même histoire, de la maternelle vers le primaire, du collège vers le lycée, de la fac vers le premier emploi…

Une chose est certaine lorsqu’on grandit, c’est que l’on est bien content de laisser derrière nous l’âge ingrat de l’adolescence. Enfin ça n’est pas le cas de tout le monde apparemment. C’est du haut de ses 27 printemps que Riad Sattouf a eu l’envie - le besoin ? - de se replonger dans l’époque Biactol®.

Riad Sattouf a passé son enfance entre la Lybie, la Syrie et l’Algérie. Changement de décor pour ses années collèges, direction Rennes. Le Bac en poche, il s’en va à Paris pour suivre les cours d’animation de l’École des Gobelins. Vous avez peut-être vu ses illustrations dans le jeu vidéo Practise English ! sur Nintendo DS. Surtout, il écrit et dessine des bande dessinées avec pour sujet central de la plupart d’entre elles, l’adolescence, ses joies mais aussi sa cruauté. Chaque semaine, il dessine pour Charlie-Hebdo une série intitulée La vie secrète des jeunes.

Lire le reste de cet article »