Articles taggés avec ‘autocollant’

La Vache Qui Rit à la télévision

Lundi 26 avril 2010

Vendredi dernier, je vous ai longuement parlé de La Vache Qui Rit. Depuis sa création, en 1921, elle a bien évolué. D’un point de vue marketing, la fromagerie Bel a toujours cherché a avoir une visibilité importante, aussi bien auprès des enfants - via les buvards et les protèges cahiers publicitaires - mais aussi des adultes - en tant que sponsor du Tour de France, de la La Transat Jacques Vabre, de la Coupe d’Afrique des Nations de Football

La publicité a toujours joué un rôle important dans le succès et surtout la longévité du produit. Dans les années 50, La Vache Qui Rit a fait parler d’elle en parrainant des émissions de radio sur Radio Luxembourg (les Mots croisés de La vache qui rit®, La vache qui rit® au pays des animaux,…). Plus tard elle s’est associée - de 1989 à 1991 - au jeu télévisé Intervilles.

Au début des années 70, La Vache Qui Rit se met debout. C’est l’agence Norman, Craig & Kummel qui propose, pour la première fois, de la représenter en pied.

Plusieurs publicités papier ont marqué nos esprits. Certains visuels sont même encore utilisés de nos jour.

La marque La Vache Qui Rit vient de sortir une toute nouvelle publicité destinée à la télévision.Je vous propose de revenir aujourd’hui sur l’évolution des publicités de La Vache Qui Rit à la télévision. Lire le reste de cet article »

Jusqu’au bout des ongles

Dimanche 11 avril 2010

Être belle jusqu’au bout des ongles c’est se faire belle, entièrement, mais c’est aussi, et surtout de nos jours, avoir une belle manucure.

J’avoue ne pas du tout être spécialiste en la matière mais j’aimerais, un jour, être capable de bien poser du vernis. Déjà que ça n’est pas facile avec la main que l’on maîtrise le mieux mais avec l’autre, je ne vous raconte pas. Heureuses sont les ambidextres !

Question manucure, il existe plusieurs options : ongles naturels ou faux ongles. Je ne me mange pas les ongles et je n’ai pas de problème du style ongles cassants, qui se dédoublent. Je n’utilise donc jamais de faux ongles. Mais ça pourrait être amusant, pour une occasion particulière.

Pour les faux ongles, plusieurs options s’offrent à vous, selon vos envies, votre budget et l’effet souhaité. Il y a les faux ongles en plastique souple, facile à trouver (supermarché), pas trop onéreux et assez facile à poser tout seul. Il sont neutre, façon “french manucure” avec le rose bien rose et le blanc, bien blanc. Il suffit de les couper selon nos envies (longueur et formes). Ils peuvent aussi être déjà décorés. Lire le reste de cet article »