Articles taggés avec ‘Animation’

Café Allongé

Mercredi 14 juillet 2010

Aujourd’hui 14 juillet, jour férié, vous n’allez pas bosser. Ce qui signifie, en théorie, que vous avez un peu de temps devant vous. Parce qu’en ce jour de sortie de Toy Story 3, les cinémas vont afficher complet, alors autant rester chez vous et profiter du cinéma à domicile, directement sur votre ordinateur. Et puis en plus, il pleut dehors alors…

Si comme moi vous êtes un(e) geek, vous aimez bien, le matin, lire vos e-mails pendant que vous buvez votre élixir de réveil - thé/café/vodka, à chacun sa drogue. Pour moi ce sera un English Breakfast Tea with sugar and milk (of course !) mais pour ceux qui aiment se prendre un p’tit noir serré au comptoir d’un café alors attendez 6-7 minutes avant de sortir de chez vous.

6′42″, c’est le temps que dure le court-métrage Café Allongé dont je veux vous parler. Ouvrez grand vos yeux et plongez dans l’univers de Yannick un jeune homme à l’imagination débordante. Lire le reste de cet article »

The Art of Monsters, Inc

Mercredi 28 avril 2010

Après vous avoir parlé des bêtisiers présents dans les films des studios Pixar, j’ai eu envie de me replonger dans l’univers de l’un d’eux.

Aujourd’hui, intéressons-nous à l’univers de Monstres & Cie. Réalisé par Pete Docter, à qui l’on doit les scénarios de la saga Toy story ainsi que Là-haut, il s’agit du 4ème long-métrage des studios.

Pour résumer l’histoire en quelques mots, si jamais l’un d’entre vous n’a jamais eu la chance de voir ce film, l’action se déroule à Monstropolis. Dans cette ville composée de toutes sortes de monstres, l’énergie indispensable à son bon fonctionnement est en train de manquer. L’électricité et le nucléaire n’ont pas leur place ici, non, l’énergie est générée à partir des cris des enfants vivant sur Terre. Pour la récolter, des employés de l’usine de traitements de cris d’enfants, vont effrayer les bambins une fois la nuit venue. Pour se faire, ils passent à travers l’une des 6,2 millions de portes qui donnent accès directement aux chambres d’enfants.

Le héros, aux yeux des habitants, est Sulli, un grand monstre tout bleu qui arrive à effrayer un nombre incroyable d’enfants. Il est coaché par Bob, un cyclope vert, assistant de stress. Mais forcément, quand une petite fille, Bouh, pénètre par accident dans le monde des monstres, c’est la panique. Il serait mortel de toucher un humain, voilà pourquoi en réalité se sont les monstres qui ont peur des enfants ! Lire le reste de cet article »

Les bêtisiers des films Pixar

Mercredi 21 avril 2010

Je n’ai pas besoin de vous prouver par x+y au carré de l’hypoténuse du diamètre d’une boule d’un mètre cube à quel point les films Pixar sont incroyablement réussis. Ils plaisent à tous, aux enfants, les vrais et ceux qui sommeillent encore en nous et même aux grands-parents. Tout public, ils ciblent tous un thème différent : les jouets (Toy Story), les mondes marins (Le Monde de Nemo), les insectes (1001 pattes), les courses de voiture (Cars), les super-héros (Les Indestructibles), la gastronomie et les rongeurs (Ratatouille), les extra-terrestres (WALL-E), les rêves et la vieillesse (Là-haut)…

En plus de proposer des histoires originales illustrées par une 3D de qualité au rendu incroyable, les studios Pixar ont beaucoup d’humour.

En septembre dernier, je vous avais parlé des références que Pixar plaçait systématiquement dans ses films. Aujourd’hui, je veux vous parler d’une autre habitude des studios : les bêtisiers.

Afin d’offrir au spectateur encore plus de plaisir, Pixar a été le premier studio d’animation à proposer des séquences que l’on ne trouve que dans les films de fiction. Puisque le documentaire est tourné en prise directe, il n’y a pas de scène ratée. Et puisque les dessins-animés sont par définition des dessins, les dessinateurs ne dessinent que ce dont ils ont besoin pour le scénario.

Partant du principe que ça n’est pas parce que les acteurs ne sont pas réels, qu’ils n’ont pas le droit d’oublier leur texte, de trébucher… les studios ont réalisé des bonus. Lire le reste de cet article »

Procrastination

Dimanche 21 mars 2010

Le dimanche, plus qu’aucun autre jour, on a le droit de ne pas faire ce que l’on devrait faire. C’est typiquement le jour où l’on se dit qu’il faut ranger, finir les travaux, trier, rattraper le retard de courrier, nettoyer en grand,… Mais puisque le septième jour, Dieu se reposa, pourquoi ne pas en faire autant !

Je ne sais pas si le terme de procrastination vous est familier mais disons que c’est un peu le terme qui me définit le mieux ces derniers temps. Pour résumer, c’est l’art - oui, oui, c’est un art qui n’est pas accessible à tous - de tout remettre au lendemain. N’y voyez pas forcément un désintérêt pour tout avec tendance  limite dépressive. Non, non.

C’est plutôt ne pas réussir à commencer et donc trouver mille et une excuse pour retarder ce moment “désagréable” ou tout du moins qui nécessite un effort. On peut alors se faire un thé, chercher le bon crayon, regarder ses e-mails, faire la vaisselle, lister les choses qu’il faut faire - j’adore les listes ! - et ainsi retarder le moment où l’on sera bien obligé de les faire.

Le risque  c’est que tout n’a pas une échéance comme le paiement des impôts sur le revenu et on ne risque pas une majoration de 10% en plus lorsqu’il s’agit de ranger la pile de bouquins qui traîne. Quoi que, on finira bien par acheter d’autres livres et on se dira alors “aaargh, faudrait vraiment que je réorganise la bibliothèque, ça déborde de plus en plus, c’est moche, c’est pas pratique et ça m’énerve“. Sauf que… ça n’arrive jamais, ou presque. Il y a fort à parier que dans 6 mois ce sera toujours la même chose. Lire le reste de cet article »

Oscar du court-métrage d’animation

Mercredi 17 mars 2010

Aujourd’hui mercredi, jour des sorties, je vous propose une séance cinéma un peu particulière. Puisqu’il est plus facile de voir les longs-métrages, intéressons-nous aujourd’hui aux films plus courts. Pour être considéré comme des courts-métrages par le CNC, les films ne doivent pas excéder 59 minutes (45 minutes aux États-Unis). Mais le plus souvent, ils durent moins d’une demie-heure.

Quitte à regarder des réalisations moins connues, autant s’intéresser à la crème de la crème à savoir la sélection des court-métrages nommés aux Oscar. Et plus particulièrement ceux de la catégorie animation.

Au programme, cinq courts-métrages dont deux réalisés par des français, et oui c’était cocorico’s touch à Hollywood cette année.

Pour commencer et sans préférence aucune - même si j’ai beaucoup aimé - voici un film bien français.

• FRENCH ROAST (8′17) de Fabrice O. Joubert

L’action se déroule dans un café parisien, le style typique de la brasserie aux décorations Art Nouveau. Nous sommes dans les années 60, un homme d’une certain rang social boit son café tout en lisant le journal. Il demande l’addition… Lire le reste de cet article »

Les pubs animées

Lundi 1 juin 2009

Selon le Petit Robert, est considéré comme publicité l’ “ensemble des moyens de communication destinés à faire connaître un bien, un produit ou un service, et d’inciter le public à l’acquérir, par un moyen de communication de masse“.

À la télévision, la publicité est le poste le plus important d’un budget média. Il est donc indispensable d’en diffuser le plus possible, aussi bien pour les annonceurs que pour les patrons de chaîne. La difficulté, dans ce domaine, c’est bien d’être à la fois original et efficace. Idéalement, le visionnage de la publicité doit susciter plusieurs effets chez le téléspectateur : il doit retenir le produit dont il est question, en parler autour de lui et l’acheter.

Depuis les années 70, la publicité est considérée comme un phénomène culturel. Elle est devenue omniprésente ce qui a suscité l’intérêt du public. D’ailleurs, l’émission Culture Pub est née de cette vague d’enthousiasme pour ces spots de promotion.

Il existe une multitude de types de pubs différentes : courtes, longues, humoristiques, faisant rêver… Aujourd’hui je ne m’intéresse qu’aux publicités animées c’est-à-dire constituées d’éléments dessinés, découpés, peints, en volumes etc. et plus précisément celles en 2D. Lire le reste de cet article »