Articles taggés avec ‘adolescence’

10 bêtisiers de séries TV

Lundi 17 mai 2010

Parce que même à Hollywood, les acteurs sont des hommes comme les autres, il leur arrive régulièrement d’oublier leur texte et de patauger dans la semoule durant une scène.

Puisque la caméra tourne relativement en continu, ces moments de rire et de gêne sont souvent imprimés sur pellicule. Auparavant, il fallait compter sur certaines émissions de télévision pour voir ressortir ces pépites dont raffole tous les sériophiles mais c’était sans compter sur l’avènement du DVD.

Grâce à cette (récente) évolution technologique, les téléspectateurs ont accès aux bonus du projet : scènes coupées au montage, commentaires du réalisateur, bande-annonce et bien sûr bêtisiers (blooper en anglais).

Malheureusement pour le public français, ces scènes n’ayant pas été retenues pour le montage final, le plus souvent elles ne sont ni doublées ni sous-titrées.

En même temps, si vous êtes fan, il n’est pas toujours utile de se préoccuper des dialogues puisque vous connaissez déjà les scènes et l’histoire.

Je vous propose aujourd’hui de regarder les bêtisiers de dix séries américaines. Lire le reste de cet article »

Bobby Bazini

Mardi 11 mai 2010

Si vous ne connaissez pas encore Bobby Bazini, je vous rassure, ça ne va pas durer. En effet, quelques fées se sont penchées sur son berceau et ont prédit à ce jeune homme québécois une carrière digne de celle de Céline Dion. Il n’a même pas une pression de folie à tout juste 21 ans !

Ces dernières années, nos cousins du Québec acceptent de nous laisser découvrir leurs trésors nationaux. Après Béatrice Martin alias Cœur de Pirate, voici venir, dans un tout autre genre - et c’est ça qui est bien, ça change des chanteurs/chanteuses à voix type Céline Dion, Garou et autre Natasha Saint-Pier - un grand jeune homme tout menu au vibrato singulier et à la voix pourtant bien mature.

En découvrant sa bouille - pour continuer dans les comparatifs - certains ont pensé au chanteur écossais Paolo Nutini, lors de la sortie de son premier album These Streets. C’est vrai qu’en entendant son premier single, I Wonder, on ne s’attend pas à voir débarquer un grand adolescent souriant à l’accent chantant.

Précisons qu’en dehors de ses interviews, on ne peut pas imaginer qu’il nous vient tout droit du pays des caribous puisque son album, Better In Time, est exclusivement en anglais.

Par contre, il y a une chose qui m’énerve terriblement chez lui, c’est son talent et sa maîtrise alors qu’il vient tout juste de fêter ses 21 ans (le 6 mai dernier). Argh, ils sont de plus en plus jeunes (et non, ça n’est pas moi qui suis de plus en plus vieille !).

Bon, pour revenir à Bobby, Lire le reste de cet article »

Ron Mueck

Samedi 27 février 2010

Parmi les artistes contemporains, il en est un qui aime tout particulièrement représenter notre société à travers des sculptures époustouflantes de réalisme. L’arrivée de Ron Mueck au sein du monde de l’art contemporain est assez récent, une douzaine d’années seulement. Mais en réalité cet artiste n’est pas novice en la matière. Retour sur le parcours de cet homme à part.

Rom Mueck est un artiste australien, né à la fin des années 50 à Melbourne. Tout petit déjà, il passe son temps à fabriquer des objets. Faut dire qu’avec un père sculpteur de jouets en bois et une mère créatrice de poupées de chiffons, il avait toutes les cartes en main pour bricoler et surtout, laisser parler sa créativité.

Une fois adulte, Ron Mueck construit des marionnettes. En 1979, il trouve un emploi à la télévision pour créer les marionnettes d’animaux de l’émission australienne pour enfant, Shirl’s Neighbourhood. À partir de 1983, il part pour Londres et collabore aux shows du célèbre Jim Henson (Muppet Show & Sesame Street). L’expérience se poursuit avec deux longs-métrages (Dreamchild puis Labyrinth, avec David Bowie) pour lesquels Ron Mueck gère la partie effets spéciaux et marionnettes. Lire le reste de cet article »

La petite sirène

Mercredi 10 février 2010

Alors que les studios Disney viennent enfin de se remettre à faire du dessin animé dit traditionnel - La Princesse et la Grenouille, en salle depuis le 27 janvier 2010 - j’ai envie de revenir à l’un de ces films qui a marqué mon enfance. Arrivé sur nos écrans il y a bien longtemps, La Petite Sirène (version Disney) fête cette année ses 20 ans. C’est une grande fille maintenant, comme moi, mais comme beaucoup d’autres jeunes gens de ma génération, on retombe facilement en enfance lorsqu’il s’agit des grands classiques.

Ce film a été produit pendant les années 80 mais en réalité, Walt Disney avait déjà pour projet d’adapter le conte d’Andersen dès la fin des années 30. Des croquis furent réalisés par Kay Nielsen mais les premiers jets furent malheureusement mis de côté. Heureusement, Ron Clements, l’un des co-réalisateurs du dessin animé (avec John Musker) retrouva, dans les années 90, ces travaux préparatoires.

La majorité des projets Disney sont tirés de la littérature jeunesse mais La Petite Sirène a été le premier film depuis La Belle au bois dormant, 30 ans auparavant, à être adapté d’un conte populaire. Ce conte d’Andersen, publié en 1836, est parfois appelé La petite Ondine. Cette histoire est tellement populaire au Danemark, pays d’origine de l’auteur, qu’une statue de la petite sirène a été érigée sur le port de Copenhague. Lire le reste de cet article »

Cœur de Pirate

Mardi 19 janvier 2010

Cœur de Pirate est actuellement en tournée en France. Voilà une raison suffisante pour se pencher un instant sur la personnalité de cette jeune québécoise dont tout le monde parle depuis quelques mois.

Elle est jeune, elle est blonde, c’est notre cousine du Québec et surtout elle a écrit des chansons sympa. Mais d’où sort-elle ? Que s’est-il passé pour que Béatrice Martin devienne Cœur de Pirate ?

Avec une mère pianiste, pas étonnant que la miss ait commencé à jouer dès l’âge de 3 ans. Après cinq années passées au Conservatoire de Montréal, Béatrice arrête tout à 14 ans. Marre de travailler son instrument deux heures par jour, marre de faire des concours régulièrement. La demoiselle veut une vie comme tout le monde. Au final, cette pause aura été bénéfique puisque dès l’année suivante, elle est engagée pour jouer du clavier dans le groupe post-hardcore December Strikes First dans lequel joue Francis, son meilleur ami à propos de qui elle a écrit la chanson du même nom. C’est également a cette époque qu’elle commence à se faire tatouer. Lire le reste de cet article »