Articles taggés avec ‘5ème avenue NYC’

Les Pintades

Jeudi 22 avril 2010

La pintade est un oiseau de la famille des gallinacés. Mais d’un point de vue symbolique, la pintade représente, dans de nombreux pays, la femme émancipée.

C’est en se basant sur cette idée que deux journalistes françaises, Layla Demay et Laure Watrin, ont décidé de faire le portrait de la femme d’aujourd’hui, “légère et sérieuse, féminine et féministe”.

Parce que c’est un sujet qui intéresse et qui forcément, a été souvent traité, les deux jeunes femmes ont décidé de parler des femmes des grandes villes via l’intermédiaire d’un pseudo guide touristique. Pour résumer, elles se sont intéressées à une grande ville et à toutes ces personnalités qui la compose au travers de portraits, de bons plans, d’adresses…

Quelques mots sur les co-auteurs :

Layla Demay, la trentaine, est journaliste et maman. C’est en 1997 qu’elle décide de quitter la France pour s’installer à New York. Depuis, elle y travaille en tant que journaliste free-lance. Elle réalise, pour des émissions de télévision françaises - Des racines et des ailes, ARTE Info, Envoyé Spécial - des reportages sur la société américaine.

Laure Watrin, la trentaine, est journaliste et maman (jusque-là c’est pareil). Après avoir été reporter radio à RTL pendant 12 ans, elle est partie vivre quatre ans à New York.

C’est en toute logique que le premier ouvrage de la collection s’intitule Les Pintades à New York. Lire le reste de cet article »

Les Champs-Élysées

Samedi 13 juin 2009

Si je vous dis Champs-Élysées vous me répondez soit ” c’est la plus belle avenue du monde ” soit vous vous mettez à chanter ” Aaaaaaaaaaauuuuuuuux Champs-Élysées, padampadamda ” de Joe Dassin !

Maintenant que c’est dit, allons farfouiller un peu plus loin, sous la surface, histoire d’en savoir un peu plus que n’importe quel touriste en visite à Paris.

D’un point de vue géographique, si vous cherchez les Champs - oui, c’est plus rapide à dire et vous vous doutez bien que je ne parle pas de la campagne Normande avec les vaches et les pommiers ! - et bien il suffit d’aller dans le 8ème arrondissement de Paris. Si vous êtes nuls en orientation, rassurez-vous, les Champs s’étendent sur 1 910 mètres de long et 70 mètres de large donc vous pouvez tomber dessus assez facilement. On nous montre souvent, à tort, la place Charles-de-Gaulle (ex place de l’Étoile) avec l’Arc de Triomphe mais ça ne représente que l’extrémité nord de l’avenue. En effet, au Sud, les Champs vont jusqu’à la place de la Concorde où se trouve l’Obélisque.

Remontons dans le passé tel Doc et sa DeLorean. À l’origine, sur ce terrain se trouvait des marécages inhabités. Lire le reste de cet article »