La pièce montée de bonbons (pour un grand enfant de 1980)

La pièce montée de bonbons est l’une des choses qui fait aussi bien fantasmer les enfants que les grands. Parce que mon cher et tendre fêtait ses 30 ans, c’était le moment idéal pour marquer le coup et réaliser cette gourmandise.

Je sais que je ne suis pas la seule à avoir déjà bavé devant la vitrine d’un marchand de bonbons : brochettes de bonbons, pièces montées de bonbons… Et pourtant, je ne mange pas beaucoup de bonbons mais que voulez-vous, il est des choses dont on a irrésistiblement envie, juste une fois.

Parce que je suis joueuse, je me suis lancée dans l’aventure de ma première pièce montée de bonbons. En réalité ça n’est pas très compliqué, cela nécessite surtout pas mal de temps. Après, j’étais justement prise par le temps. Sachez donc qu’il s’agit d’une première tentative et qu’il est très facile d’être encore plus méticuleux afin qu’on ne voit plus du tout le socle et qu’aucun millimètre carré ne manque de sucreries.

Les photos ont été prises très rapidement mais elles permettent avant tout de voir l’évolution de la mise en place.

Première étape, procurez-vous du polystyrène. Je suis allée chez BHV et je n’ai pas trouvé de plaque de polystyrène. Je me suis contentée de couronnes et d’une boule. C’est un peu plus cher à priori mais ça reste raisonnable.

Afin d’avoir un étage de plus, j’ai coupé l’une des couronne en deux dans l’épaisseur.

Ce polystyrène n’est pas évident à couper, j’ai commencé au cutter et terminé au couteau (lame plus longue). Vu comme ça, ça n’est pas très propre mais l’essentiel c’est encore que tout tienne.

L’idéal, c’est de se procurer une grande plaque de polystyrène de 5 centimètres d’épaisseur. On en trouve apparemment dans les magasins de bricolage. La version bleue est, d’après ceux qui l’ont testé pour les pièces montées de bonbons, moins friable et plus pratique à travailler. Ils se servent alors d’assiettes de différentes tailles pour tracer les cercles à découper.

J’ai tenté l’assemblage. Une fois vérifié, j’ai recouvert l’ensemble de papier aluminium histoire de ne pas mettre de polystyrène en contact avec la nourriture. Certains préfèrent le film alimentaire, c’est à vous de voir.

Avant de commencer à piquer les bonbons, placez votre pièce montée sur un plat sous peine de ne pas pouvoir la déplacer ultérieurement.

En ce qui concerne le choix des bonbons, c’est un choix personnel en terme de goût et d’esthétique. Très souvent, les chamallows servent de base car ils sont grands et faciles à utiliser. Quelques soient les bonbons, j’ai piqué un cure-dent dans le socle avant de les y ajouter. Attention à bien enfoncer les cure-dents pour éviter que les invités un peu trop gourmands ne se piquent. Certains préfèrent n’utiliser que des demis cure-dent.

J’ai alterné les chamallows rose et blanc.

Certains bonbons tiennent mieux que d’autre. Pour “tricher” et bien cacher le papier aluminium, j’ai également posé des bonbons, sans les fixer (sous les nounours en guimauve qui eux, sont assez fragiles). Quoi qu’il en soit, veillez à avoir suffisamment d’une variété de bonbons si vous voulez faire tout le tour avec.

J’ai manqué de temps pour parfaitement cacher le socle mais l’essentiel étant déjà que ce que vous mettez tienne.

Voici la pièce montée terminée qui est venue accompagner le gâteau d’anniversaire.

J’ai ajouté des Kinder Schokobons sur le dessus, ils sont faciles à placer, ils plaisent beaucoup et couvrent bien la sphère.

Cette pièce montée de bonbons a été préparée pour 25 invités. Elle a nécessité l’achat de polystyrène, et de près de dix sachets de bonbons : 2 de chamallows, 1 de crocodiles, 1 de bouteilles de cola, 1 de réglisses, 1 d’anneaux pêche-abricot, 1 d’oursons à la guimauve, 1 de fraises Tagada pink, 1 de Kinder Schokobons ainsi que quelques bonbons achetés dans un magasin spécialisé (les rouleaux colorés et le smiley sur le dessus).

Il restait un petit peu de tout dans les sachets excepté d’oursons à la guimauve et de réglisse.

Au final, il m’a fallu une bonne heure et demie en allant vite. Comptez deux bonnes heures si vous voulez peaufiner l’ensemble et davantage si vous en faites une encore plus grande.

Je ne me suis pas servie d’un modèle, j’y suis allée au feeling mais voici, pour vous donner des idées, 3 autres pièces montées de bonbons aux styles assez différents.

Il y a la classique, dans le même style que la mienne mais beaucoup plus grande.

Voici une pièce montée géante, d’1m60, réalisée pour 200 convives par la société Palais des Gourmands. Forcément, le style est différent et ressemble davantage à un montage de “tartes” aux bonbons.

La dernière a vraisemblablement été créée pour un mariage. Assez différente au niveau du style - plus dans les tons clairs et roses, avec des cœurs - elle comprend même les petits personnages sur le haut.

© Culture Confiture, Dim et cetera, aufeminin, palais des gourmands, mariage

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

9 commentaires pour “La pièce montée de bonbons (pour un grand enfant de 1980)”

  1. Dim dit :

    Je confirme c’était très TRèS bon!

  2. Culture Confiture dit :

    @ Dim : aaaaaaaah, tant mieux :)
    Surtout les Kinder Schokobons, non ???

  3. barbara dit :

    ça donne envie!

  4. Culture Confiture dit :

    @ Barbara : si tu es sage, je pourrais t’en faire une un jour ;-)

  5. Fanny dit :

    je veux la même et même que je suis dac’ pour qu’on la fasse ensemble :D

  6. Culture Confiture dit :

    @ Fanny : ah ah, toi aussi un jour tu auras 30 ans !!!
    ;D

  7. bouchra dit :

    c pas bon ce gateau de bonbons
    le plus bon c celui de nounou ya lbhalel

    bayeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee
    ya lahmir :p

  8. julo dit :

    tros bon

  9. julo dit :

    aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah

Laisser un commentaire