Vie de Merde

Vous avez forcément déjà entendu parler du désormais célèbre site : Vie de Merde .

En gros, le concept est simple. Vous, moi, lui, elle ou encore nous, avons déjà vécu des petits malheurs du quotidien que l’on a eu envie de ponctuer par “vie de merde”. Et bien voilà, il suffit d’aller sur le site Vie de Merde (VDM) et de partager avec le reste des internautes vos grands moments de solitude comme lorsque vous vous êtes retrouvée en petite culotte devant tout un groupe de touristes !

Depuis quelque temps est apparu sur la toile cette nouvelle mode de sites participatifs et récréatifs qui n’ont pour véritable objectif que de divertir les internautes à partir d’un concept tout simple.

Parce que le malheur des uns fait le bonheur des autres sachez qu’en déposant vos petits moments de vie “de merde” sur la toile, vous en amuserez plus d’un. C’est presque un geste qui devrait être remboursé par la sécurité sociale puisque vous faites rire les internautes et ça, c’est bon pour le corps et pour le moral.

Cela fait un peu plus de deux ans qu’on découvre quotidiennement des anecdotes drôles, terribles ou mignonnes, selon les cas. Elles sont toutes disponibles sur le site officiel mais également sur la page Facebook (456 201 fans) et sur Twitter (3 956 abonnés).

À l’origine du projet se trouve un jeune homme de 20 ans, Maxime Valette qui, le 12 janvier 2008 - normal c’est une très bonne date - met en ligne le site Vie de Merde. Sans autre publicité que le bouche à oreille, le site connaît pourtant vite la gloire. Après un mois, le site compte déjà 1 000 lecteurs par jour. Un mois plus tard, le nombre des visites quotidiennes explose à 40 000. Et lorsque le mois suivant, l’édition du 21 Avril 2008 du Grand Journal cite Vie de Merde, le buzz est lancé et plus rien ne l’arrête.

Guillaume et Maxime

Afin de venir épauler le créateur, Guillaume Passaglia, un ami également spécialisé en informatique, est venu rejoindre l’équipe du site VDM.

Preuve que le site est visité, la requête « viedemerde » s’est classée en neuvième position des requêtes ayant connu la plus forte augmentation en France (sur Google, pour l’année 2008). Depuis, selon le site de classement Alexa, VDM fait partie des 150 sites les plus visités de France (133ème à l’heure où je rédige cet article).

En même temps, avec un slogan pareil “Ma vie c’est de la merde, et je vous emmerde”, on pouvait se douter que ça attirerait du monde !

Pour pouvoir proposer son histoire, deux règles sont à respecter :

- chaque histoire commence par “Aujourd’hui” (même si ça a eu lieu un autre jour !)

- chaque histoire se termine par “VDM”

Les administrateurs du site annoncent avoir reçu plus de 400 000 histoires depuis le début. Mais il est indispensable de modérer l’ensemble et au final, sur le millier d’histoires reçues quotidiennement, une vingtaine seulement sont mises en ligne.

Chaque histoire publiée est classée dans une catégorie. Voici un exemple pour chacune.

Amour

” Aujourd’hui, j’ai un nouveau petit ami et ne connais encore rien de lui. En me levant d’une folle première nuit peu discrète, très légèrement vêtue, je tombe nez à nez avec… ma prof de pratique notariale, qui m’a dans le collimateur depuis trois ans. C’est sa mère. VDM ”

Argent

” Aujourd’hui, je vois une pièce de 10 centimes par terre dans ma chambre. J’ai la flemme de me baisser pour la ramasser, je la laisse donc où elle est. Ce midi, il me manque 10 centimes pour m’acheter un sandwich et personne pour me les avancer. J’ai faim. VDM ”

Enfants

” Aujourd’hui, repas de famille. Ma grand-mère dit à ma petite sœur qu’elle me ressemble de plus en plus. La voyant contrariée, elle lui demande ce qui la chagrine. Ma petite sœur se met à pleurer et hurle : “J’aurais voulu être joliiiie !” VDM ”

Travail

” Aujourd’hui, j’ai encore pris un gros coup de jus en touchant une armoire métallique au bureau. Question d’habitude, sauf que cette fois, en faisant un grand mouvement de recul, j’ai collé une baffe à ma chef, qui passait derrière. VDM ”

Santé

” Aujourd’hui, je me suis gratté l’oreille avec mon crayon, mais la petite gomme du bout est restée coincée. Après avoir passé la journée à souffrir en silence, je suis allé aux urgences en pleine nuit. Les nanas de l’accueil et le médecin se sont bien foutus de ma gueule. VDM ”

Sexe

” Aujourd’hui, je sors depuis quelques semaines avec une fille qui porte le même prénom que ma mère. Pendant nos ébats, elle a voulu que je crie son nom. VDM ”

Inclassable

” Aujourd’hui, ma mère m’a dit qu’elle avait jeté le stylo qui était sur mon bureau et n’écrivait plus. C’était le stylet de ma tablette graphique toute neuve. VDM ”

Face à l’enthousiasme collectif, décision fut prise de publier sur papier le meilleur des premiers mois de VDM. En Octobre 2008 est sorti Vie de merde, un recueil de 850 VDM. Pour égayer l’ensemble, certaines VDM ont été illustrées par de jeunes talents dont Pénélope Bagieu.

” Aujourd’hui, pour faire plaisir à mon mari, j’ai mis un porte-jarretelles et des bas résille. Il m’a dit que je ressemblais à un rôti de porc ficelé ! VDM “

Pour le plaisir, parce que j’aime bien Diglee, voici sa participation :

” Aujourd’hui, pendant que mon copain me faisait des caresses, je sors un tube de coulis de chocolat acheté dans une boutique érotique et m’enduis la poitrine avec passion. Là, mon copain s’arrête net, me regarde et dit : “J’peux pas, j’suis au régime.” VDM ”

Nombreux sont les illustrateurs à avoir offert au site une VDM en image (et pas uniquement pour la catégorie sexe) : Cécile Hudrisier, Samkat, Yrgane, Mara, Gorobei,… Vous trouverez tous les exemples, ainsi qu’une bio des auteurs, sur la page VDM illustrées.

Elles sont surtout disponibles dans le livre Vie de merde illustrée sorti fin 2009.

Fort de son succès dans l’hexagone, Maxime Valette a ouvert, un an et un jour après Vie de Merde, le site anglophone F My Life. Épaulé par Didier Guedj, un ancien publicitaire, le public américain est vite au rendez-vous. Peu de temps après, le prestigieux Wall Street Journal a rédigé un article sur le succès du phénomène “Vie de Merde” et de sa déclinaison aux États-Unis. Dès lors, le site compte plus de 1,7 million de visites quotidiennes. Et forcément, il y a cinq fois plus de requêtes donc cinq fois plus de messages à modérer. « On travaille entre douze et vingt-quatre heures par jour (…) C’est ça aussi entrepreneuriat ».

Sur le même principe, le livre F My Life est sorti après quelques mois (Juin 2009).

Fort de la réussite de cette déclinaison aux États-Unis, Vie de Merde commence à envahir tous les pays :

En Italie, depuis le 21 juin 2009 : Vita di merda

En Suède, depuis le 6 décembre 2009 : Fan för mitt liv

Dans les pays hispaniques, depuis le 13 décembre 2009 : Puta Vida de Mierda

Dans une interview accordée au site Techcrunch, Maxime Valette explique qu’il a été surpris de voir que même si la forme diffère selon les pays, le fond reste assez semblable. On a tous nos moments de gêne, de honte, quel que soit le pays dans lequel on vit.

Maxime Valette et Guillaume Passaglia ont créé un autre site permettant aux internautes de se défouler : jesuisencolere.com.

Puisque les gens ont besoin, à l’heure actuelle, de partager leurs malheurs pour se sentir moins seul, d’autres sites, basés sur le même principe, ont vu le jour : jaipasdechance.com, ratersavie.com, monpirecoup.com, voisinsdemerde.com, jobdemerde.com,… Ils n’égalent cependant pas VDM.

Voici une dernière déclinaison mais cette fois dans un autre genre, destinée aux informaticiens : Vie de Nerd. Attention, public averti exclusivement sous peine de ne pas rire beaucoup…

Si vous êtes fan et ultra fan, il ne vous reste qu’à l’afficher haut et fort sur un t-shirt. Disponible dans la boutique Vie de Merde, vous pouvez choisir un modèle existant ou créer votre propre VDM.

En attendant sachez, petits chanceux, qu’une version de Vie de merde est sortie hier en livre de poche ou comment rigoler pour pas cher (5,50€) !

© vie de merde, l’union presse, mon studio photo, la nouvelle agora, pénélope bagieu, Diglee, clémence mermoz, martin vidberg

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

4 commentaires pour “Vie de Merde”

  1. mèrepoule dit :

    JEUDI NOIR :
    Entretien annuel… ambiance zéro prime, zéro augmentation, zéro promotion!!!! bon eh bien le sachant d’avance je me dis regardons quand même ver l’avenir!!! eh bien finalement après 5 minutes devant mon patron à lui expliquer que je serais ravie après 6 ans de bon et loyaux services (heures sup’ et acharnement au travail pour de très gros clients et budgets) de prendre des nouveaux dossiers et d’aller de l’avant dans cette entreprise…
    eh là STOP!!!!

    mon Patron :
    ” finalement nous nous demandons quand est ce que vous démissionnée???” nous avons été très déçu d’un dossier sur lequel vous avez travailler il y a 2 ans (dossier sur lequel je suis venue en renfort le week end)!!! nous avons conçu un poste pour vous ( pour vous rendre service)… vous n’avez pas évoluée depuis 6 ans, vous avez été une perte de temps et d’argent… vous ne correspondez pas à la fonction pour laquelle nous vous avons embauchée!!! vous êtes à un niveau zéro de la création et vous êtes un véritable cul de sac à nos yeux!!! Quand comptez vous partir? le client pour lequel vous travailler depuis 6 ans va prendre FIN… nous ne savons pas quoi faire de vous!! vous êtes en réalité au mieux une “secrétaire améliorée” (je suis en réalité enfin je ne sais plus directrice artistique!!!), nous avons été trop gentils avec vous jusqu’à présent… quand comptez vous partir!!!!! démissionnez ce serait vraiment plus simple, nous avons sur le plateau des jeunes qui ne coûtes RIEN (j’ai 31 ans et c’est vrai que c’est vieux!!!!) et qui EUX sont performants!!! VOUS N’ÊTES PAS PERFORMANTE POUR RESTER DANS UNE ENTREPRISE QUE NOUS VOULONS PERFORMANTE!!!
    Alors quand partez vous???????”

    Finalement je lui explique que je n’ai aucune intention de démissionnée (cf les 5 premières minutes de mon entretien…) et là :

    Mon patron : “c’est dommage de réagir comme vous le faîte, je suis vraiment trop gentil… c’est pas grave… je vais à la DRH de ce pas et nous allons trouver une bonne raison pour nous séparer de vous au plus vite.”

    Voilà suite à cet entretien annuel, mon patron m’avait invité au départ à déjeuner… et finalement comme vous vous en doutez je n’ y suis pas allée… et par dessus le marcher, ma chargée de projet me téléphone pour m’annoncer la bonne nouvelle : notre client nous à reconduit pour 2 ans et c’est là le plus drôle… je lui annonce moi que je viens d’être mis à la porte…

    PERSONNE n’était au courant, j’ai aidé à ramené pendant 6 ans des prix à cette agence (qui d’après mon patron ne sont pas les miens… même si j’ai été cité dans la presse par eux même!!!)

    Depuis Anxiolytique, insomnie, une incapacité de retourner sur le plateau des créatifs tellement j’ai honte… ma vie semblerait avoir été une imposture pendant 6 ans!!!

    VIE DE MERDE

  2. Culture Confiture dit :

    @ mère poule : espérons que ces mois sombres soient vite derrière vous ! Malheureusement, lorsqu’on est détruit aussi violemment, en ébranlant les bases, il faut trouver la force de revenir pour mieux reconstruire.
    Bon courage

  3. ArnO dit :

    PORTEZ PLAINTE !!!!!!!!!!!!!!!!!!

  4. titine dit :

    c’est du harcelement !!!! allez voir les syndicats, prenez des conseils juridiques § mais ne vous laissez pas faire !!!
    POusser quelqu’un à la démission, c’est grave. Le pousser au suicide aussi !!!!
    Ce patron infect ne doit pas s’en sortir aussi facilement ! Faut se défendre !

Laisser un commentaire