Cookies

Pour commencer, vous noterez que j’ai mis d’office un “s” au mot cookie. Parce que les cookies, ça ne se mange jamais à l’unité, non, non, non, c’est au moins par deux.

Pour les geeks, les cookies dont je parle sont autre chose qu’une suite d’informations envoyées par un serveur HTTP à un client HTTP. C’est aussi un biscuit américain extrêmement populaire.

Le problème c’est que les cookies que l’on trouve le plus souvent, dans le commerce, ne ressemblent en rien aux “vrais” cookies américains. Un cookie n’est pas censé être dur et sec. C’est un biscuit, certes, mais en réalité c’est à mi-chemin entre le croquant de l’extérieur et le moelleux de la texture intérieure.

Assez facile à cuisiner, ces gâteaux feront le régal de tous. Y a pas de régime qui tienne face aux cookies ! Et oui, même si c’est plein de beurre, c’est pas grave, c’est ça qui est bon. Ça et les pépites de chocolat à la fois fondantes mais pas fondues.

Comme pour tout, il existe une multitude de recettes différentes : tout chocolat, aux noix, au beurre de cacahuète, au chocolat blanc, à la nougatine, aux amandes, aux noix de macadamia, de pécan, aux fruits… Je vous invite à aller piocher plein d’idées sur le site de partage de recettes Les Foodies.

Mais comment est né le cookie ? Pas dans un œuf, non, mais dans une auberge de la région de Boston, la Toll House Inn.

Dans les années 30, Kenneth et Ruth Graves Wakefield tenaient cet établissement qui était le lieu de pause et de péage des voyageurs. Ils y dégustaient les bons petits plats préparés avec soin par madame. Au fil des années, la réputation de cordon bleu de Ruth commença à grandir, en particulier pour ses desserts.

Un jour de 1937, alors qu’elle cuisinait des biscuits, elle eu l’idée d’ajouter à la pâte des morceaux de chocolat Nestlé afin que ceux-ci fondent. Quelle ne fût pas sa surprise quand elle remarqua que ces pépites grossières étaient restées solides à l’extérieur mais fondantes à l’intérieur. La première fournée de chocolate chip cookie était née.

Alors que Nestlé envisageait d’arrêter la commercialisation du “Semi-Sweet Chocolate Bar” (ce qui correspond, je pense, au chocolat pâtissier, un peu moins sucré que le chocolat plus classique), un représentant de la société rendit visite aux aubergistes. Séduit par la recette et surtout par l’engouement des visiteurs, une collaboration vit le jour. Ruth Graves Wakefield décida de s’associer officiellement à la marque en échange de quoi, celle-ci imprimerait la recette des cookies sur les emballages de Semi-Sweet Chocolate Bar.

Après quelques années, le succès était tel que Nestlé commercialisa directement ce chocolat sous forme de petites pépites. Avec le temps, toute une gamme arriva et prit, en toute logique, le nom de Toll House.

Aux États-Unis, on trouve toujours la recette à l’arrière du chocolat Nestlé. Ruth Graves Wakefield publia également un livre de recettes, Toll House : Tried and True Recipes. Depuis 1940, on compte plus d’une trentaine de réédition.

Vous pouvez consulter cette recette via ce lien. Pour les conversions en français, consultez le site Nestlé canadien. Vous obtiendrez environ cinq douzaines de cookies, de quoi réjouir famille et amis !

Pour information, lorsque vous utilisez des recettes anglaises, outre le fait que les mesures diffèrent, voici deux traductions afin de comprendre de quels produits il s’agit :

Baking Soda = Bicarbonate de Soude

Baking Powder = Levure Chimique

Voici la recette, en images, par le génialissime site Startcooking.com (à ceci près qu’elle ne prépare qu’une douzaine de cookies donc les ingrédients sont en moins grande quantité, forcément).

Autre recette que je vous propose, c’est celle, également célèbre, des cookies Pepperidge Farm. Vous savez, ce sont les beaux cookies que l’on trouve dans le commerce et qui font presque authentiques.

Créés par Margaret Rudkin, une femme au foyer du New Jersey, elle inventa cette recette afin que son petit dernier, sujet aux allergies alimentaires, puisse malgré tout en manger. Le nom a été choisi en hommage au chêne qui trônait à l’entrée de sa ferme.

Depuis, ces cookies ont été commercialisé à grande échelle et on les trouve en grande distribution. Ils sont un peu plus chers que la moyenne mais offrent l’avantage de ressembler davantage à des cookies traditionnels.

Parce que les cookies, c’est bon, pourquoi ne pas les utiliser pour d’autres recettes. Il est par exemple possible de préparer un cheesecake avec de cookies. Voici une proposition de recette (en anglais).

Vous pouvez aussi déposer des morceaux de cookies dans la glace à la vanille, façon Cookie Dough de Ben&Jerry’s.

En France, c’est LE parfum préféré de la gamme Ben&Jerry’s. C’est en 1984, alors que Ben&Jerry’s n’était qu’une petite boutique du Vermont, que cette proposition fût laissée anonymement sur le grand tableau des suggestions de recettes. Très vite, le succès a été énorme. Malheureusement, il n’existait pas de machine pour couper les cookies qui avaient tendance à boucher les tuyaux. Cette étape devait donc se faire à la main ce qui ralentissait la cadence de production. Heureusement pour nous, depuis 1991, une machine suffisamment maline a pris la relève et l’on peut en déguster un peu partout dans le monde.

Autre idée recette, mettre des petits bouts dans la pâte des cupcakes. Mais si vous êtes gourmand et que vous n’arrivez pas à choisir entre cookie et cupcake, alors insérez un cookie entier dans votre cupcake. Voici la version Cookie Monster, l’un des personnages de 1, rue Sésame (il se nomme Macaron en français).

Si vous cherchez plein d’idées de recettes, je vous conseille le livre 500 cookies et autres petits gâteaux.

Pour terminer, voici une vidéo rigolote d’un photoshop en carton pour créer des minis cookies !

© pot de cookies, ruth, maison, gamme nestlé, bfeedme, livre, AtelierTransfert, pepperidge farm, ben&jerry’s, babble, Lait Noir,

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

2 commentaires pour “Cookies”

  1. » Archive du blog » Fortune Cookie dit :

    [...] semaine dernière je vous ai parlé des cookies américains, moelleux à souhait. Aujourd’hui intéressons-nous à une autre variété de cookie, [...]

  2. pepperpotts dit :

    Bonjour, les recettes de la video a l’air terrible , quelq’un aurait traduit la recette avec des unités en grammes?
    Pepperpotts …qui rate toutes les recettes qu’elle tente de faire -_-

Laisser un commentaire