Quand Marion Cotillard pousse la chansonnette

Un artiste a besoin de faire ressentir ses émotions au travers de son art. Que l’on soit acteur, chanteur ou sculpteur, l’idée première, la base, est la même. Mais ça n’est pas parce que l’on se distingue dans un genre particulier que l’on n’est pas capable de s’exprimer autrement. Même si en France, les étiquettes sont difficiles à décoller, de plus en plus de comédiens diversifient leur talent au travers de la chanson. Vanessa Paradis étant l’une des rares exceptions puisque depuis toujours elle alterne entre comédie et musique. Charlotte Gainsbourg, Claire Keim ou encore Agnès Jaoui ont désormais affirmé leur goût pour la chanson.

Aux États-Unis, c’est plus classique de voir des acteurs être capable de chanter, le temps d’une scène ou d’un spectacle. Scarlett Johansson est passée à l’étape suivante en sortant des albums : Anywhere I Lay my Head, album de reprises des chansons de Tom Waits puis Break Up, composé de chansons enregistrées avec Pete Yorn.

Les critiques français n’aiment pas toujours ces artistes qui touchent à tout. Heureusement, cela n’empêche pas les plus motivés à l’instar de Mélanie Laurent qui est actrice avant tout mais aussi réalisatrice - elle a déjà réalisé deux court-métrage et prépare son premier long (octobre 2010). En parallèle, elle s’attaque à la chanson et termine un album avec le chanteur irlandais Damien Rice.

Pour revenir à Marion Cotillard, comédienne désormais internationale et reconnue par ses pairs - César, Oscar, Bafta, Golden Globe, 35ème présidente des César… - elle côtoie depuis longtemps déjà l’univers de la chanson. Revenons sur le parcours exclusivement musical de la demoiselle.

Première approche en 1990 avec le tournage du clip Petite Fille des Wampas. Marion Cotillard a 15 ans.

Sa première expérience en tant que chanteuse est un peu plus récente.

En 2001, elle interprète le double rôle de Marie & Lucie dans le film Les Jolies Choses. Dans cette adaptation à l’écran du roman de Virginie Despentes, elle joue deux jumelles dont l’une chante : voici le titre La Conne.

Le temps du film, elle devient la star Lucie F. Ses partenaires de jeu sont les chanteurs Stomy Bugsy, Ophélie Winter et surtout Patrick Bruel. Pour les besoins du tournage, ce dernier a même offert à la comédienne le droit de chanter le titre La Fille de Joie durant son concert au Zénith en tant que chanteur, cette fois. L’actrice a dû surmonter son trac pour faire face à cette foule de 6 000 fans venus pour Patriiiiiick.

Pas de quoi marquer les esprits mais pour entendre la voix de Marion, à cappella sur un titre populaire, il faut jeter un œil à son passage, en 2003, dans l’émission de Thierry Ardisson. Elle y chante Ah si j’avais un franc cinquante de Boris Vian.

Parenthèse people, Marion Cotillard a vécu un temps avec le chanteur Sinclair mais rien ne semble indiquer qu’une quelconque collaboration entre ces deux-là ait vu le jour.

Finalement, tout le monde connaît Marion Cotillard pour son rôle d’Édith Piaf dans La Môme mais il s’avère que la demoiselle est doublée sur les titres les plus connus. Excepté lors des chansons du début du film, dans la rue et dans le cabaret, on n’entend pas sa vraie voix. Mais n’allez pas croire que le play-back soit une solution plus simple. ” J’aime chanter, mais le travail technique sur les play-back a été le plus dur pour moi parce que j’avais envie qu’ils soient parfaits. J’ai travaillé avec un prof. Je voulais comprendre comment chantait Piaf, comment elle plaçait son corps, sa langue, la moindre de ses respirations. Je devenais dingue tellement c’était complexe. Si j’avais des vidéos d’elle sur ces chansons, je décortiquais tout. Je me suis aperçue qu’il ne suffit pas d’être en rythme pour faire un bon play-back. La respiration est essentielle. Je notais les moments où elle prenait ses respirations sur des feuilles. Après, je mettais la musique, je me filmais avec une caméra. J’ai passé des nuits entières à prendre des notes sur ce qui n’allait pas ! Je voulais que ce soit Piaf.

(interview extraite du site Bio Stars)

Le succès du film a été incroyable et aux États-Unis, après la remise de l’Oscar de la Meilleure Actrice, Marion Cotillard s’est pliée à la demande des journalistes lui demandant de chanter quelques chose d’Édith Piaf. Voici quelques phrases de Padam…Padam…

Mais parce qu’elle a incarné cette grande dame de la chanson pendant plusieurs mois, Marion Cotillard a participé à une émission en hommage à Édith Piaf. Elle interprète, en duo avec Jenifer Bartoli, Milord.

Depuis ce rôle, les plus grandes marques ont fait appel à Marion Cotillard. Elle a ainsi participé à la campagne Love de Cartier. À cette occasion, elle a enregistré le titre The Strong Ones.

Elle participe aussi à des projets bénévoles, qu’il s’agisse d’amitié - lors la reprise du titre Hold-Up de M (aux côtés de Guillaume Canet, Yodelice, Gilles Lellouche) - ou d’un geste citoyen pour combattre le réchauffement climatique. En prévision du sommet de Copenhague pour l’environnement, elle a participé, en septembre dernier, à l’enregistrement d’un titre pour l’association Forum Humanitaire Mondial présidée par Kofi Annan.

Il s’agit d’une reprise de la chanson Beds are burning de Midnight Oil. Pléiade de célébrités aux côtés de Marion Cotillard dont plusieurs français comme Yannick Noah, Vincent Pérez, Mélanie Laurent, Guillaume Canet, Youssou N’dour…

Après Cartier, Marion Cotillard s’est associée à une autre grande maison. Égérie de la maison Dior pour la ligne de sacs à main, Marion Cotillard a tourné un court-métrage qui accompagne les visuels publicitaires. Dans Lady Noire, elle tourne à nouveau devant la caméra d’Olivier Dahan. Pour ce projet façon film noir des années 50, elle incarne bien évidemment une femme fatale.

Mais Dior a plusieurs collections. Pour Lady Rouge, pas de film mais une chanson, également interprétée par l’actrice. Cette fois, il s’agit d’une collaboration avec le chanteur et compositeur Franz Ferdinand. Voici une nouvelle facette de sa personnalité avec le clip du titre rock The Eyes of Mars.

Une dernière collection, Lady Blue, existe. Reste à voir quel sera le projet pour cette troisième collaboration.

Dernier projet en date, actuellement en salle, la comédie musicale de Rob Marshall, Nine. Dans ce film adapté du célèbre Huit et demi de Fellini, Mation Cotillard joue Luisa, la femme du personnage principal, Guido, réalisateur et séducteur de son état. Au casting, sept actrices prestigieuses. Au programme, un numéro musical, chantant et dansant, pour chacune d’entre elles. Marion Cotillard est l’une des seules à faire deux tours de piste. Tout d’abord, elle interprète le titre, très posé, My Husband Makes Movies.

Pour écouter la version dans son intégralité, cliquez ici.

Mais vers la fin du film (sans rien vous révéler), elle offre un Take it All dans la plus pure tradition des comédies musicales. C’est jazzy, c’est endiablé et c’est pailleté. Voici une vidéo, sorte de making-of entre les répétitions, l’enregistrement en studio et la scène comme on la voit dans le film.

Après cette décennie d’expériences musicales, la comédienne va-t-elle tenter de percer dans la chanson ou bien cela va-t-il rester occasionnel ? La suite, au prochain épisode.

© beds are burning, nine, les jolies choses, dubichu2, la môme, yos2977, time4climatejustice, shadyoutkast, hollywoodstreams, snd,

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Un commentaire pour “Quand Marion Cotillard pousse la chansonnette”

  1. » Archive du blog » David Bowie, l’acteur dit :

    [...] jour, je vous parlais de l’actrice Marion Cotillard qui est de plus en plus impliquée dans des projets musicaux. Depuis une trentaine d’années, David Bowie troque régulièrement sa tenue de chanteur pour [...]

Laisser un commentaire