Les Publicités des Kinder “frais”

Encore des Kinder ? Mais oui mais c’est tellement bon ! Je suis persuadée qu’à force de vous marteler des publicités Kinder chaque semaine, vous êtes quelques un à avoir craqué au rayon friandises de votre supermarché ? Je me trompe ?

Mais là où ils sont encore plus fort chez Kinder, c’est qu’ils ont pensé à tout. Même si vous résistez, Kinder viendra tout de même à vous. Vous détourner la tête devant le rayon des sucreries, qu’importe, vous irez probablement traîner au rayon frais afin d’acheter quelques yaourts. Et c’est justement à cet endroit précis que vous tomberez nez à nez avec d’autres produits Kinder. Là encore, il y en a pour tous les goûts. Il existe pas moins de six variétés différentes mais trois seulement sont disponibles sur le marché français. Si vous voulez avoir une chance de goûter les autres douceurs du rayon frais, il vous faudra faire un saut en Belgique, en Allemagne ou encore en Italie.

Quoi qu’il en soit, j’ai encore trouvé plein de publicités, d’ici et d’ailleurs, afin de vous présenter toute la gamme. Pour le moment, pas besoin de vous déplacer, les Kinder viennent directement à vous.

Intéressons-nous, pour commencer, aux produits que l’on trouve en France.

Le premier goûter vendu au rayon frais est apparu en 1996. Kinder Pingui est composé d’une génoise à la mousse de lait, enrobée de chocolat croquant. La recette n’est pas vraiment originale, c’est davantage le concept qui plaît. Très vite, une version avec de la noix de coco voit le jour.

La publicité la plus sympathique, car illustrant directement l’idée d’un produit très frais, dans un pays très froid, met en scène une famille de pingouins. Le spot a été réalisé par le célèbre Studio Aardman, spécialiste des personnages en pâte à modeler (Wallace & Gromit…).

Avec ce produit, la marque s’adresse à tous les publics. Forcément, cela concerne principalement les enfants.

Mais également les adolescents.

Sans oublier le plus important, les mamans qui sont les plus difficiles à convaincre puisque ce sont elles qui généralement (sans sexisme) sont avec les enfants lorsqu’il s’agit de faire les courses.

Mais la maman a le droit de se faire plaisir au passage.

Finalement, Kinder mise avant tout sur l’idée du Pingui comme étant un goûter original.

Puis en 1998, Maxi King est la première barre chocolatée à débarquer au rayon frais. Pas de génoise mais un cœur caramel et un enrobage de chocolat craquant aux éclats de noisette.

À la différence de la plupart des Kinder, celui-ci ne semble pas s’adresser aux enfants. la cible visée sont les adolescents et surtout les jeunes adultes. Le style des publicités va dans ce sens.

Ici, l’accent est mis sur les sensations fortes et la fraîcheur du produit au travers d’une caméra subliminale pendant la descente, en surf, d’une montagne enneigée.

Dans un tout autre genre, les publicitaires ont misé sur l’aspect moderne et “in” du produit, le tout dans une ambiance gangsta rap.

Et enfin, depuis 2004, Kinder Chocofresh régale nos papilles. La forme en rhinocéros est rigolote, ça doit plaire aux enfants mais le goût est tout simplement incroyable. Il faut le dévorer dès la sortie du réfrigérateur afin d’apprécier le croquant du chocolat et surtout la fraîcheur de cette mousse de lait.

Pour ce produit, l’idée est de faire un spot rigolo et légèrement décalé, comme la forme du produit.

Il y a aussi ce parallèle fait entre le vrai rhinocéros et le rhinocéros du rayon frais.

Mais quitte à être original, je préfère encore ce ton décalé façon documentaire animalier.

Puis viennent les autres produits Kinder que l’on ne trouve que dans les supermarchés des pays voisins.

Vous me direz, Kinder tranche au lait ça sonne plutôt français ? En réalité ce produit est disponible en Belgique. Mais bizarrement, j’ai l’impression de l’avoir déjà croisé en France. A-t-il été retiré faute de succès ou est-ce simplement une impression de ma part ? D’aspect encore plus simple que le Pingui, cette Tranche de lait est une sorte de sandwich de mousse de lait entourée d’une génoise au miel.

Ce spot italien est le seul que j’ai trouvé mais attention, seule l’image est valable, il ne s’agit bien sûr pas des dialogues d’origine.

Direction l’Italie, mère patrie de Ferrero, la marque qui se cache derrière Kinder. Dans le Paradiso, la génoise est nature et elle enrobe une crème de lait. Ce produit se veut plus délicat, léger comme un nuage. À réserver aux adultes qui veulent toucher du doigt le paradis blanc.

Dernier produit qui s’annonce comme une vraie pépite de bonheur, le Kinder Choco Sticks. L’alternance gaufrette, mousse de lait et génoise chocolatée recouverte de chocolat noir me mets l’eau à la bouche. Malheureusement, il semble que les allemands soient les seuls à pouvoir en profiter. Si quelqu’un en trouve en France, qu’il me fasse signe.

Notons la grande qualité visuelle du début de ce spot en 3D.

© Kinder ChocoFresh, pingui, kolu4kaa, Minicram, kikosak1, TPEFamilleetPub, Schoki091, SenseMakerWan, maxi king, SpotTube2008, MaxiKing2007, boîte chocofresh, dietercut, nemolo89, Minicram, tranche au lait, giuseppeft, paradiso, SpotTube2009, choco sticks, sanogk

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Un commentaire pour “Les Publicités des Kinder “frais””

  1. » Archive du blog » Les Publicités des Kinder de fêtes et inédits dit :

    [...] des dérivés, plus gros (Kinder Bueno, Kinder Délice, Kinder Country), les Kinder du rayon frais (Kinder Pingui, Kinder Maxi King, Kinder Choco Fresh…) ou encore les Kinder plus récents (Kinder Schoko-Bons, Kinder Joy). Aujourd’hui concluons [...]

Laisser un commentaire