Le Box-office français

En ce moment, tout le monde parle du succès fulgurant d’Avatar, toujours à l’affiche dans 589 cinémas. Après Titanic, actuellement numéro un au box-office français, le nouveau film de James Cameron est en passe d’atteindre des sommets, aussi bien dans l’hexagone que dans le monde entier. J’en connais un qui n’aura probablement aucun mal à trouver les financements de son prochain film…

Le chiffre, arrêté au mardi 26 janvier 2010, du nombre d’entrées en France est de 11 202 575 spectateurs. Ce qui place déjà ce film en 19ème place du box-office français alors que son exploitation en salle est loin d’être terminée. Avatar a obtenu le Golden Globe du meilleur film et James Cameron celui du meilleur réalisateur. Il y a de fortes chances que cette combinaison gagnante soit la même le 7 mars prochain lors de la soirée des Oscars, distinction ultime du cinéma américain. Attendons les nominations officielles annoncées le 2 février mais je pense que cela laisse peu de doute.  Et puisqu’il y a toujours un effet “après Oscar” où le public retourne de plus belle dans les salles, il y a fort à parier que le film a encore un grand avenir devant lui. Finalement, le film arrivera-t-il dans le top ten du box-office français ? Carrément sur le podium ? L’avenir nous le dira. Rendez-vous dans quelques mois.

En attendant, je vous propose de revenir sur certains chiffres du box-office français. Je vous rassure tout de suite, je ne cherche pas à parodier un cours de comptabilité mais simplement à mettre en lumière certaines choses.

Tous les classements annoncés ne concernent que le territoire français. Contrairement aux États-Unis où tout n’est qu’une question de dollars amassés, ce calcul se fait uniquement à partir du nombre d’entrées comptabilisé en salle. Quand on parle du box-office français, il s’agit d’un simple classement. Il n’est question ni de qualité ni de proportion selon les époques. En effet, la fréquentation des salles obscures a baissé depuis les années 50 où la télévision n’était pas présente dans tous les foyers. Certaines années ont vu passer dans les cinémas plus de 450 millions de spectateurs. Désormais les chiffres sont inférieurs à 200 millions. Quoi qu’il en soit, et malgré la crise, le cinéma ne va pas si mal que ça puisque les fréquentations de 2009 sont les plus hautes depuis 30 ans. À cette époque, la télévision occupait une place importante mais la chaîne Canal+ n’existait pas encore, ce qui a considérablement changé la donne quelques années plus tard puisque les français n’avaient plus à sortir de chez eux, il leur suffisait d’attendre quelques mois pour voir la même chose, à différents horaires, contrairement aux autres chaînes.

Il existe de nombreux critères qui font qu’un film est vu en masse : la popularité d’un acteur ou d’un réalisateur, le fait qu’il s’agisse d’une adaptation d’un livre populaire ou encore que ce soit la suite d’un film ayant déjà eu du succès. Je ne vous parlerai pas aujourd’hui de toutes ces options mais si l’on s’arrête simplement aux chiffres, voilà ce que ça donne pour les dix plus grands succès en France.

10. Blanche-Neige et les sept nains de David Hand (1938)

13 882 487 de spectateurs pour ce premier long-métrage d’animation des Studios Disney.

9. Les Dix Commandements de Cecil B. DeMille (1958)

14 229 745 de spectateurs pour cette évocation d’un passage de la Bible.

8. Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre d’Alain Chabat (2002)

14 559 509 de spectateurs pour ce second volet des aventures des gaulois sur grand écran.

7. Les 101 Dalmatiens de Clyde Geronimi, Wolfgang Reitherman et Hamilton Luske (1961)

14 660 594 de spectateurs pour ce long-métrage d’animation canin des Studios Disney.

6. Il était une fois dans l’Ouest de Sergio Leone (1969)

14 862 764 de spectateurs pour ce western légendaire ayant permis un renouveau de ce genre.

5. Le livre de la Jungle de Wolfgang Reitherman (1967)

15 288 124 de spectateurs pour cette adaptation en dessin-animé du livre éponyme de Rudyard Kipling par les Studios Disney.

4. Autant en emporte le vent de Victor Fleming (1950)

16 719 236 de spectateurs pour ce film légendaire adapté du roman éponyme de Margaret Mitchell.

3. La Grande Vadrouille de Gérard Oury (1966)

17 270 304 de spectateurs pour ce film mettant en scène Bourvil et Louis de Funès pendant l’occupation allemande.

2. Bienvenue chez les Ch’tis de Dany Boon (2008)

20 479 826 de spectateurs pour ce film sans prétention parlant de la région Nord-Pas de Calais.

1. Titanic de James Cameron (1997)

20 758 887 de spectateurs pour cette histoire d’amour impossible à bord du paquebot légendaire.

Donc si je résume parmi ces dix films on trouve :

- 6 films américains

- 3 films français

- 1 film italien

- 6 adaptations de récits littéraires

- 4 films des années 60

- 3 dessins animés des Studios Disney

- 3 films de plus de 3h

- 2 films du XXIème siècle

- 2 films à plus de 20 millions de spectateurs

- 1 suite

Afin de montrer à quel point les salles françaises ont gagné un bon nombre de spectateurs ces dernières années, il faut préciser que le film a avoir fait le plus d’entrées dans les années 80 est le film français 3 hommes et un couffin de Coline Serreau en 1985 avec 10 251 813 spectateurs. Il est désormais, en ce début 2010, à la 24ème place du box-office français et sept films, réalisés depuis, ont fait encore plus d’entrées.

Ces calculs tiennent compte d’une exploitation sur le long terme. Finalement, si l’on s’arrête à la toute première semaine d’exploitation, le résultat n’est plus le même. Titanic se retrouve en 44ème position avec  1 743 419 spectateurs. Dans le top trois il n’y a que des films français et l’on trouve finalement Les Bronzés 3 - Amis pour la vie, un film qui n’arrive que 22ème sur l’ensemble de son exploitation. Ce fort démarrage est dû à une grande attente du public puisqu’il s’agit d’une suite aux deux volets des Bronzés. Et en première position du meilleur démarrage le fameux Bienvenue chez les Ch’tis avec pas moins de 4 458 837 spectateurs. Signalons que dans les 50 meilleures premières semaines, on dénombre 27 “suites”. C’est donc généralement un bon calcul de la part des producteurs car qui dit film a succès dit une suite avec des fans à la clé des la sortie.

2010 sera-t-elle l’année des nouveaux records ? Avatar arrivera-t-il en tête du box-office français ? Obtiendra-t-il davantage d’Oscar que Titanic en battant par la même occasion le record de 11 statuettes,  ex-aequo avec Ben-Hur et Le Seigneur des Anneaux : Le Retour du Roi ?  En attendant, il a déjà obtenu le record du box-office mondial, dépassant Titanic, avec près de 2 millions de dollars. À lui seul, James Cameron, en l’espace de deux films, va très probablement dépasser les 4 milliards de dollars de recettes.

Mesdemoiselles, sachez que James en est à son 5ème mariage donc vous avez toutes vos chances. À bon entendeur, bon ciné !

© box-office, ticket, allociné, salle-cinema, I love cinema, james cameron

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Un commentaire pour “Le Box-office français”

  1. » Archive du blog » Avant les Oscar par Annie Leibovitz dit :

    [...] Revenons au sujet du jour. Cela fait plusieurs années qu’Annie Leibovitz, la photographe phare du magazine Vanity Fair, immortalise quelques uns des acteurs et réalisateurs ayants marqués l’année cinématographique. Beaucoup de nommés mais peu de retenus. On voit surtout les favoris, avec en tête, cette année, le film Avatar. [...]

Laisser un commentaire