Bent?

En France, lorsque l’on apporte sa gamelle au boulot, c’est généralement du genre salade, cornichon et rôti froid dans une boîte Tupperware. Aux États-Unis, il faut compter sur la lunch box pour transporter le traditionnel sandwich de pain de mie au beurre de cacahuète. Mais la version que je trouve la plus sympa, aussi bien d’un point de vue culinaire qu’esthétique, c’est le bent? qui nous vient du Japon.

Là-bas, la préparation du repas de midi est une véritable institution. Les enfants n’ont pas de cantine et les parents travaillent à l’extérieur si bien que la tradition familiale japonaise veut que l’épouse prépare le bent? du midi pour son mari et ses enfants.

Ces préparations sont variées et ce qui caractérise le bent? ça n’est pas tant le repas mais la présentation minutieuse de celui-ci. Le repas est réparti dans un bent?bako, un coffret compartimenté. Il en existe plusieurs sortes, du traditionnel en bois laqué au moderne en plastique dur.

Vient ensuite le contenu. Il faut avant tout harmoniser les plats mais sans jamais perdre de vue l’identité visuelle du bent?. On retrouve le plus souvent une portion de riz, une portion de viande ou de poisson, quelques légumes marinés dans le sel ou le vinaigre et pour finir quelques petits bouts de fruits. D’un point de vue nutritionnel, le bent? constitue un vrai repas complet.

Parlons du visuel maintenant puisque c’est finalement ce qui importe le plus avec le bent? !

L’exemple en haut de page est extrêmement basique mais il ne rend pas hommage aux artistes du bent?. Non, quand je parle d’une présentation extrêmement soigneuse, à l’image des japonais, je parle d’originalité et de minutie, comme ci-dessous.

C’est à croquer, n’est-ce pas ?

Alors pour ce qui est de faire la même chose chez vous, c’est désormais possible grâce à la généralisation des repas sains et grâce à la facilité d’achat via internet.

Pour commencer il vous faut un bent?bako, mais en France, que l’on parle du contenant ou du contenu, on dit bent? donc ne soyez pas surpris. Disons que pour la boîte à bent?, il en existe une multitude : rondes, rectangulaires, à étages…

Vous pouvez les trouver sur internet, principalement sur les sites casabento et bento&co. Mais beaucoup de marques de design ont sortis leurs boîtes donc il suffit de farfouiller un peu et vous aurez pas mal de choix. Et puis n’oublions pas ebay, qui propose presque tout ce que vous pouvez rechercher de toute façon !

Les éditions Marabout proposent un kit, livre de recettes + bento, My bento box.

J’ai tout simplement acheté le mien chez Casa pendant les soldes (prix d’origine 10€). Il est composé de deux bols superposés de plastique dur comme sur la photo ci-dessous - mais ils ne sont pas bicolores dans cette boutique. Certains en ont également vu chez Habitat.

Pour ceux qui habitent Paris, je vous conseille d’aller faire un tour dans le quartier de Pyramides - 2ème arrondissement - vers la rue de Vendatour où se trouve l’Office National du Tourisme Japonais. Je pense qu’en farfouillant dans les petites boutiques japonaises vous trouverez l’équivalent des produits vendus au Japon dans les kombini - sorte d’épicerie avec un peu de tout.

Mais si vous voulez jouer à fond la carte japonisante, je vous conseille ceux avec de mignonnes illustrations. Forcément l’une des icônes du pays, Hello Kitty, est très facilement trouvable.

Je pense que c’est une mode assez “girly” mais toutes les boîtes ne sont pas roses avec des cœurs ! Il y en a en bois laqué, avec des tons kaki et blanc, en plastique transparent sans design particulier, bref, il y en a pour tous les goûts.

Afin de trouver de bonnes idées de recettes, design, astuces etc., je vous invite à vous balader sur les blogs des fans de bent? parmi lesquelles :

- Mes p’tits Bento by Audrey

- French Bento

- Bento, Lunch box, Pique-Nique etc.

- Les bentos rigolos de Cvalou

- Pimp & Pomme

- Ah ! My Bento

- Dans mon Bento

- Holy Bento (c’est le blog d’un homme et c’est suffisamment rare pour le préciser !)

- …

Pour ce qui est des recettes, c’est à vous d’adapter en fonction de vos goûts, de vos envies et d’un éventuel régime alimentaire. Vous pouvez faire très basique, à la française, avec des restes de la veille.

Mais ça s’appelle apporter son repas et non pas son bent?. Si vous voulez rentrer dans la cours des grands, il vous faudra vous armer de patience et développer votre côté artistique.

Pour commencez, tenter ce genre de présentation simple mais pleine d’humour !

Un conseil, investissez au minimum dans les emportes pièces en forme d’étoiles, de cœurs, de fleurs… ainsi que dans les feuilles de nori (algues) qui se découpent facilement et permettent de dessiner sur votre nourriture.

Pour avoir une liste complète du matériel que vous pouvez utiliser, je vous conseille de feuilleter le livre Mes petits bento.

Une fois que vous aurez pris le coup de main et que vous aurez donné à votre nourriture un aspect sympa et mignon, vous pourrez passer à l’étape supérieure.

Avec un peu d’imagination mais surtout pas mal d’entraînement, il est facile de faire de jolis tableaux faits de fleurs et d’animaux.

Je sais qu’il existe plein de bent? qui illustrent le monde du jeu vidéo et du dessin animé mais ce sera pour une prochaine fois. En attendant, si on allait se prendre une boisson chez Starbucks ?

© Bento Book, elephant, comme chez casa, bent? français, bento tire la langue, bent? cœur, grenouilles, chat, tulipes, drapeaux, cochons, poissons, canards, chien, canetons, lapin, starbucks

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

3 commentaires pour “Bent?”

  1. julie dit :

    ah ben voilà, le rouge, fushia, orange, c’est celui qu’avait une de mes collègues

  2. Culture Confiture dit :

    @ Julie : le mien est tout pareil niveau forme mais tout blanc
    je pense que pour les jolies présentations, il est préférable d’avoir un long et pas trop profond !

  3. » Archive du blog » Bent? rigolo dit :

    [...] y a quelques mois de cela je vous ai parlé du Bent?, cette tradition japonaise qui consiste à préparer son repas à emporter de façon ludique. Il ne [...]

Laisser un commentaire