Festivités hors du commun

Vous en avez marre du Tour de France, du concours de Miss France ou encore du Salon de l’agriculture ? Vous cherchez une activité à faire ou à regarder qui sorte de l’ordinaire ? Alors j’ai ce qu’il vous faut.

Je vous avais parlé du championnat du monde de barbe et de moustache qui offre l’opportunité de voir des bizarreries poilues mais avouons que c’est un peu réducteur pour les femmes qui voudraient participer. J’ai donc pensé à toutes et à tous afin de vous proposer une sélection de  quatre festivités hors du commun et surtout “bon enfant”. Bien évidemment, à vous de choisir selon vos désirs et surtout votre condition physique.

• Mud Festival

La première activité s’adresse à tous. Si vous n’avez pas peur d’être “crasseux” alors foncez en Corée du Sud pour le “festival de la boue” qui se tient chaque année en juillet. Cette année a eu lieu la 12ème édition sur la plage Daecheon à Boryeong. Au programme de ce festival gratuit, bains de boue, massage à la boue, combats dans la boue, toboggans de boue et même un jeu où il faut s’échapper (debout) d’une prison de boue ! Le tout dans une ambiance décontractée. Le plus incroyable c’est que chaque année, des milliers de touristes viennent d’un peu partout pour y participer.

En plus de vous amuser, vous ferrez du bien à votre peau puisque la terre utilisée pour la boue est riche en minéraux. Vous pourrez également acheter des produits de cosmétiques fabriqués à base de cette boue. Si vous le souhaitez, histoire de varier de nature de terre, ce genre de bains de boue existe aussi au Japon (à Yotsukaido, près de Tokyo) dans le but d’apporter une bonne santé aux enfants ou encore en Suisse (à Nyon, pendant le Paleo festival).

• Lancer de Menhir à Guerlesquin

Avis au fans des aventures d’Astérix & Obélix et plus particulièrement D’Astérix et le coup du menhir. Le premier jeudi d’Août, ce petit village du Finistère vit à l’époque gauloise ! Pour le déjeuner, histoire de se restaurer et de prendre des forces, vous pourrez dévorer du sanglier grillé qui a été chassé dans les Monts d’Arrée. Une fois que vous aurez ingurgité votre potion magique, vous pourrez alors tenter de battre le record de lancer de menhir. Oui, oui, vous avez bien lu. Dans ce village, on lance des pierres ! Heureusement, pas sur les spectateurs médusés. Quatre catégories et quatre poids de menhir, entre 5 et 20 kilos : Idéfix pour les enfants, Astérix pour les jeunes, Obélix pour les plus hommes de vingt ans et enfin Falbala pour les femmes. Bien sûr la journée se termine en musique avec un fest noz traditionnel.

• Akankanto ou Le Porté d’épouse
Direction la Finlande, pays des championnats insolites. Dans le village de Sonkajärvi, à 400km au Nord-Est d’Helsinki, a lieu au début du mois de juillet, et ce depuis 1992, une bien étrange activité. La légende raconte qu’un célibataire aurait volé la femme d’un habitant du village voisin et l’aurait rapporté sur son dos à Sonkajärvi.

C’est donc pour rendre hommage à cette anecdote qu’à lieu chaque année, le Wife Carrying World Championship. Pour participer il faut être en couple et que la femme pèse au minimum 49 kilos. Au programme, 253 m à parcourir avec sa femme sur le dos, à proprement parlé et surtout des obstacles sur le chemin. À chacun sa technique mais interdiction formelle pour la femme de poser un pied au sol sous peine d’être éliminé. Et parce que les habitants sont joueurs, il faut en plus s’arrêter sur le parcours pour boire d’un trait une bouteille de la bière locale. Avis aux hommes vraiment costauds car les participants sont généralement surpris par la difficulté des épreuves. Attention aux équipes estoniennes (dont Margo Uusorg et Egle Soll) qui dominent la compétition depuis plusieurs années. Mais qui y a-t-il à gagner me direz-vous ? Le poids de votre femme en bière pardi !

• The Cooper’s Hill Cheese-Rolling Competition

Seuls les habitants de Grande-Bretagne sont capables d’inventer une telle compétition ! Si vous aimez le fromage mais que par-dessus tout vous n’avez pas froid aux yeux alors plongez dans cette folle course de casse-cous. Lors du jour férié de la fin du mois de mai a lieu près de Gloucester une festivité aussi improbable que dangereuse. Imaginez plutôt un groupe placé en haut d’une colline et devant courir après un fromage qui dévale la pente à toute vitesse. Bien évidemment, c’est extrêmement pentu et le lot - le fromage Gloucester -  est plus symbolique qu’autre chose. Surtout qu’il est impossible en réalité d’attraper le fromage qui descend environ à la vitesse de 112 km/h.

La participation est gratuite mais une ambulance est stationnée en bas afin de ramasser les morceaux - j’entends par là vos membres. À vous de voir si vous êtes près à risquer votre vie pour un gros fromage ?

On ne sait pas à quand remonte la première compétition (au moins deux cents ans) mais toujours est-il que pendant la seconde guerre mondiale, pour cause de rationnement de la nourriture, le beau fromage a été remplacé par une version en bois !

Mais parce que l’insolite n’a pas de limites, il existe encore bien d’autres festivités hors du commun dont je vous parlerais une autre fois.

© mud festival, groupe boue, worknplay07boryeong, lancer de menhir, Cyberguerlesquin, porté de femme, itnquirky, cheese, SoGlos

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

2 commentaires pour “Festivités hors du commun”

  1. Nicky dit :

    Ce sont vraiment dingues - tres rigolo - merci . J’ habite en Australie mais maintenant je cherche une excuse pour aller au Coree

  2. Culture Confiture dit :

    @ Nicky : si vous allez en corée, envoyez moi une photo !!!

Laisser un commentaire