Dîner en blanc

Lorsque les beaux jours arrivent, les gens aiment manger dehors, sur leurs balcons ou dans leurs jardins. D’autres préfèrent les abords d’un lac ou d’une clairière. Un saucisson, du melon et un nappe à carreaux plus tard, vous voilà réunies en famille et/ou entre amis pour profiter des joies du pique-nique.

Mais si vous êtes du genre joueur avec une pointe d’Eddie Barclay’s touch- pour ses soirées blanches, pas pour le nombre d’épouses - alors je vous conseille de participer au “White Diner ou Dîner en Blanc” parisien.

Depuis 1988, chaque année au mois de juin, des centaines et parfois des milliers de gens se réunissent autour d’un dîner aussi surprise qu’exceptionnel. Exceptionnel de par le nombre de gens qu’il réunit, l’endroit où il se déroule et le charme qu’il dégage.

C’est un peu comme la fête des voisins, mais en plus glamour. Selon une participante, ” c’est un rendez-vous élégant pour retrouver l’art de vivre à la française “.

Malheureusement pour nous, les gens qui n’y avons jamais participé, cette soirée est secrète et difficile d’accès. Déjà la date change selon les années. Bon ça n’est pas forcément le plus compliqué à deviner puisqu’il s’agit toujours d’un jeudi du mois de juin. Par contre pour découvrir le lieu, c’est une autre histoire !

Quelques précisions s’imposent. À l’origine de ce dîner on trouve une bande d’amis, pour la plupart anciens officiers de la Marine. En 1988, ils décidèrent de faire un grand banquet sur la pelouse de Bagatelle avec pour mots d’ordres, élégance et tenues blanches. Certaines femmes auraient même tenté de reporter leurs robes de mariées. L’histoire ne dit pas si elles ont réussies. Au total, 200 convives, rien que ça !

C’est un succès si bien que les “organisateurs” décident de remettre le couvert en 1989. Même mois, même lieu mais avec 400 participants. Les effectifs ont doublé grâce à une mécanique de chaîne avec des amis d’amis et quelques “chefs” pour gérer l’ensemble. Et ainsi de suite, avec plus 400 invités à chaque fois. 1990, 800 participants et 1991, 1 200 !

Le Dîner en blanc devient un véritable phénomène si bien que l’année suivante, les règles changent. 1992, les 1 200 participants ignorent tout du lieu où se déroulera le repas en plein air. Et pour cause, les organisateurs n’ont pas fait de demandes auprès de la préfecture si bien qu’ils n’ont pas l’autorisation de faire un tel rassemblement. Aucun problème ne sera à signaler et les forces de l’ordre laisseront les gourmands dîner sur le Pont des Arts, avec vue sur Notre-Dame et la Seine. Avis aux romantiques.

Depuis, les dîners ont pris place sur le Champs de Mars (devant la Tour Eiffel), place du Panthéon, au Louvre (à côté de la pyramide), autour de la Place de l’Étoile, sur la passerelle Solférino, à Versailles (devant le château), sur le Trocadéro, sur les Champs-Élysées, sur le Pont Saint-Louis, Place de la Concorde, sur l’esplanade de Notre-Dame, Place du Palais Royal et devant les Invalides. C’est d’ailleurs ce dernier lieu qui posa le plus de problèmes. En effet, en 1993, les organisateurs avaient prévus de s’installer sur les pelouses, devant les Invalides. Malheureusement pour eux, les forces de l’ordre les en ont empêché, obligeant les 1 200 convives à se rendre sur le Champ de Mars, leur zone de repli. Une fois installés, les gens ne peuvent plus être délogés. En 2006, les espaces verts des Invalides furent conquis par 8 400 personnes.

En vingt deux dîners, le nombre de participants à considérablement augmenté, passant de 200 à presque 10 000 lors des dernières éditions. Notons tout de même un léger retour au source en 1999 avec “seulement” 400 personnes. Quoi qu’il en soit, ça réclame une sacrée organisation et surtout une discrétion à toute épreuve de la part des convives. Puisque le lieu ne doit être connu de personne, et surtout pas des forces de l’ordre au risque de passer la nuit au poste de police, les chanceux invités doivent se rassembler, en duo et avec leurs équipements, le jour indiqué aux différents points de rendez-vous. Là, des “rallieurs” les attendent. Ils prennent la tête d’un groupe afin de leurs transmettre, en temps et en heure, les renseignements nécessaires. Des bus sont affrétés afin de déposer les invités sur le lieu choisi par l’un des dix maîtres grands rallieurs. Ces derniers représentent le haut de cette organisation à structure pyramidale. En gros jusqu’à la fin, l’information est distillée au compte goutte.

Une fois l’information diffusée, il ne faut que 10 minutes pour que les participants arrivent et s’installent. Plutôt impressionnant je trouve ! En 2004, le repas a eu lieu entre le Musée du Louvre et le jardin du Palais-Royal. Ils étaient 1 400. Ce dîner a été rebaptisé “dîner sardine” compte tenu de la difficulté à tous tenir sur cette place.

Si vous connaissez quelqu’un qui y a déjà participé, alors, peut-être - je dis bien “peut-être” - que vous aurez une chance de participer si votre “ami” vous recommande. Si vous obtenez le sésame à savoir un mail avec des informations, voilà ce que vous devez prévoir pour pouvoir participer (merci à un heureux participant pour tout ces détails) :

- Table de bridge ou équivalent en taille, hauteur et légèreté

- Deux chaises pliantes légères

- Sacs pratiques (à roulettes et à dos) pour tout transporter

- Nappe et serviettes blanches en tissu (pas de papier !)

- Vaisselle blanche en faïence ou porcelaine (pas de carton !)

- Verres à pied (pas de gobelet !)

- Une entrée, un plat, un dessert

- Une bouteille de vin blanc ou de champagne, ou les deux… (pas de vin rouge !)

- Une bouteille d’eau (étiquette blanche !)

- Plusieurs bougies qui résistent au vent (photophores, lampes tempêtes…)

- Un sac poubelle (pour ne laisser aucune trace de notre passage ; évitez les sacs en papier, s’il pleut, vous ne les aurez plus au retour)

- Une laine blanche (pull ou châle)

- Un parapluie en cas de météo capricieuse (le dîner ne sera pas annulé, en aucun cas, rappelez-vous la passerelle Solferino en 2001)

N’oubliez pas non plus ce qu’on oublie toujours :
- Pain
- Poivre et sel
- Tire-bouchon
- Briquet ou allumettes
- Appareil photo ou caméscope rechargés
- Cendrier pour les fumeurs
- Lampe électrique

Une participante a même livré son menu - spécialement conçu pour aller avec le thème blanc - aux internautes. En entrée, des cœurs de palmiers et de la mozzarella puis en plat du poulet et du riz suivi d’un fromage de chèvre et pour le dessert, des mousses au citron !

Et pour sublimer l’ensemble, des musiciens sont là pour ponctuer cette douce soirée d’été (ou presque) de joyeuses mélodies.

Généralement, la soirée se déroule de 21h à minuit. Si vous ratez la dernière citrouille, il reste toujours des métros jusqu’à 1h !

J’avoue que les photos font assez rêver. Ce rassemblement convivial au milieu des plus belles places parisiennes rend la ville encore plus “romantique”. Si bien que nos cousins québécois ont décidé de reprendre le concept. Le 1er dîner en blanc canadien aura lieu le jeudi 20 août prochain, à Montréal. Le lieu est encore tenu secret et les inscriptions sont closes mais gageons qu’ils sauront mettre leur ville en valeur. Personnellement, je parierai pour un dîner près du port, là où les immeubles sont plus petits et les rues plus sympathiques.

Si quelqu’un a un plan pour la soirée de l’année prochaine, je suis partante !

EDIT : Le 1er Dîner en Blanc canadien a eu lieu, comme je l’avais prédis, sur le vieux port de Montréal. Voilà une petite vidéo sur laquelle vous pourrez découvrir le visage d’un des créateurs français à l’origine du premier dîner parisien.

© dessin dîner en blanc, participants, panthéon, champs-élysées, notre-dame, invalides de jour, installation palais royal 1-2-3-4, panier repas, bougies, musique, concorde illuminée, invalides de nuit

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

21 commentaires pour “Dîner en blanc”

  1. » Archive du blog » Les amoureux du Pont des Arts dit :

    [...] air (les balcons et les jardins privés ne sont pas monnaie courante ici). Dans les années 90, le dîner en blanc a même eu lieu sur le Pont des Arts. 1 200 convives étaient [...]

  2. Céline dit :

    Je suis tombée sous le charme de cet article très bien travaillé, c’est du très bon travail. Du coup, je me suis baladée dans l’ensemble du blog et la qualité d’écriture de ces articles m’a étonnée (dans le bon sens)!
    J’aime beaucoup aussi l’article sur les polaroids avec “que faire avant de mourir” surtout celui qui dit “he bien vivre!”. Je crois que tout est dit!
    Céline,
    Designer et graphiste pour Dinovia

  3. Culture Confiture dit :

    @ Céline : Merci beaucoup pour votre gentil commentaire et vous avez bien fait de vous balader au gré du blog, il y en a pour tous les goûts vu la quantité de sujets abordés depuis plus d’un an. Revenez quand vous voulez !

    En attendant, ça m’a fait réaliser que le dîner en blanc 2010 est pour bientôt. Je ne connais malheureusement pas de participants pour être dans le secret des Dieux (date, lieu…) mais j’espère qu’ils vivront tous une soirée unique.
    Bonne idée la vaisselle jetable mais classe proposée par Dinovia.

  4. Johan dit :

    Bonjour,

    Depuis de nombreuses années je suis avec engouement cette réunion exceptionnelle placée sous le signe de la convivialité et du raffinement…
    Bravo et vivement l’édition 2010 !

    Amicalement,

    Johan

  5. Culture Confiture dit :

    @ Johan : Si vous avez participé à l’une des éditions du Dîner en Blanc, n’hésitez pas à partager vos anecdotes/souvenirs/émotions !

    C’est vrai que ça a l’air extrêmement convivial :)
    Cette années, les rumeurs parlent du jeudi 10 ou jeudi 11 juin… suspense.

  6. Armelle de Crépy dit :

    …depuis le temps que j’entends parler de ce Diner en Blanc …qui m’échappe
    chaque année
    j’espère enfin être des vôtres… qui sait ?

  7. Culture Confiture dit :

    @ Armelle de Crépy : bonne chance ! et si vous avez la chance de participer, revenez ici nous livrer votre expérience :-)

  8. Catherine dit :

    Armelle,
    Peut-être une place pour vous!
    Je ne souhaite pas afficher mes coordonnées sur le blog,
    donc je ne sais comment vous joindre?

  9. Culture Confiture dit :

    @ Catherine : Si vous avez besoin, envoyez-moi un mail à cultureconfiture@gmail.com et je me chargerais de vous mettre en relation avec Armelle de Crépy (dans la plus grande discrétion).
    Retenez-moi au courant, je ne ferai rien sans votre accord.

  10. Diner blanc « Vaisselle jetable et décoration de table dit :

    [...] savoir plus sur cette tendance estivale je vous propose de retrouver un article très bien fait sur « macultureconfiture ». Petit coup de chapeau pour cet article très complet et un petit coup de cœur pour un blog tout [...]

  11. Paris Dîner en Blanc: A Look Back dit :

    [...] Culture Confiture 2004: In one of the smallest venues, the 2004 Dîner en Blanc was in the courtyard between the [...]

  12. Marc-a-Notre-Dame dit :

    Bonjour
    j’habite non loin de Notre-Dame et je suis tombé sur le dîner en blanc en bas de chez moi l’autre jour…je ne connaissais pas cette tradition, étant parisien depuis peu…
    mais effectivement la soirée semblait être très conviviale
    comment la rejoindre l’année prochaine ? :)
    bien à vous
    marc

  13. Culture Confiture dit :

    @ Marc-a-Notre-Dame : Aaaaaaah, c’est bien la toute la difficulté, il faut être invité par quelqu’un qui fait partie du groupe or c’est comme beaucoup d’organisations, il y a des secrets. Personnellement je n’y ai jamais participé donc je ne pourrai pas vous aider davantage. Mais si vous avez la chance d’en faire partie l’année prochaine, revenez ici nous raconter votre expérience :)

  14. Marie-Laure dit :

    Voilà que ce célèbre événement parisien (que j’aime beaucoup au passage), s’expatrie à New-York : http://www.partirdemain.com/blog/diner-blanc-new-york.htm. Mon frère et ma belle-sœur qui vivent là-bas vont y participer, ça aura lieu après-demain soir !
    J’ai passé mes congés chez eux, dommage que je sois rentrée la semaine dernière !

  15. Culture Confiture dit :

    Marie-Laure : ah je ne savais pas, merci beaucoup pour l’info ! en effet, dommage, à quelques jours près. alors maintenant que c’est passé, qu’en ont ils pensé ? on peut voir des photos sur la page facebook officielle : https://www.facebook.com/DinerEnBlanc.newyork

  16. FABRE dit :

    Voilà que cette année, le diner en blanc s’exporte au bout du monde : nous y allons samedi à Nouméa (Nouvelle-Calédonie) !!!

  17. Culture Confiture dit :

    @ FABRE : merci bien pou l’info, j’ignorais qu’il s’organisait au-delà de la France métropolitaine et le québec !

  18. Paris Dîner en Blanc: A Look Back | Untapped Cities dit :

    [...] Source: Culture Confiture [...]

  19. bridge dit :

    Il y a bcp de diners en blanc maintenant; celui de Sydney se passe ce samedi 28.11.15 avec 6000 participants. Les 2 derniers etaient magnifiques. Je suis a Noumea en ce moment et leur diner va se passer dans deux w/es je crois mais plus petit, voire 200.

  20. Jame dit :

    Frases de amor para mi pareja de Frida Kahlo.

  21. Cuentos populares infantiles garbancito dit :

    Nuevos cuentos infantiles de nuestros lectores.

Laisser un commentaire