Les Petits Malins

Si tu es triste, que tu as un gros chagrin, tu sais qu’il existe, chez les p’tits malins, un ours aimable, gentil et câlin, à l’abri dans ton cartable, je serai ton copain.

Gabby, Gabby, Gabby, Gabby, Ga-bby, L’ami, l’ami, l’ami des tous pe-tits…Tourne le bouton, le bouton tout rond, et je chanterai des chansons.

Si vous venez de chanter ces paroles avec une larme à l’œil, alors vous vous souvenez des Petits Malins ! Ce dessin animé a marqué la génération des 80’s. Enfin, surtout le générique et les petits personnages dont la lapine avec son bracelet de perles autour de l’oreille ! En toute honnêteté, je ne me souviens pas complètement de l’histoire. Je me souviens surtout que si je voulais me donner du baume au cœur, encore aujourd’hui, il me suffisait d’entonner ce refrain. Et bizarrement, il y a toujours quelqu’un pour reprendre en chœur ces paroles.

C’est bien gentil de chanter à tue-tête mais tentons d’en savoir un peu plus sur ce dessin animé destiné aux tout-petits.

Les Petits Malins est une série de 96 épisodes créée par Chifude Asakura et produite au Japon de 1986 à 1987. Chaque épisode dure une vingtaine de minutes. En France tous les épisodes ont été diffusé sur FR3 sous le titre Les petits malins mais en réalité il existe deux saisons, chacune avec un nom différent :

- ????????? (= L’Histoire de Mapple Town) : nous suivons les aventures de Patty Shirubasuta, une jeune lapine qui emménage avec sa famille à Malinville (Maple Town en VO). Très vite elle devient amie avec Bobby, un ours très débrouillard. Mais parce que Bobby n’aime pas du tout l’école, il entraîne souvent Patty à faire, avec lui, l’école buissonnière. Ils en profitent pour jouer dans la forêt. Mais c’est sans compter sur le loup Gréguère qui les surveille, caché derrière un arbre, et compte bien les dévorer. Mais puisque les petits malins sont super malins - logique - ils ne se font jamais prendre et le loup est toujours ridiculisé !

- ?????????????????? (= La Nouvelle Histoire de Maple Town) : Patty change de ville et part vivre à Palm Town, dans une ville balnéaire. Elle habite chez son oncle Georges et sa tante Jane. Elle devient amie avec Lorry avec qui elle fait plein de balades. En chemin, elles rencontrent souvent Chami et Chamo, deux chats sauvages qui ne cherchent qu’à les embêter.

Voilà les images en version originale japonaise. Il y a le générique de début puis de fin de chaque saison.

Voilà la version en anglais de la première saison. Mais ça n’est rien comparé à la version en néerlandais !

Dans la version française, complètement différente, le texte est de Bernard Rissoll, la musique de Cyril de Turckheim et le générique chanté par Danièle Hazan.

Je vous mets la version karaoké, c’est cadeau !

Si vous souhaitez acquérir les épisodes, soyez prêt à dépenser un max ! En France, le coffret VHS - donc en qualité pas top - se vend à prix d’or sur priceminister. Une version DVD existe mais uniquement à l’étranger (ou sur Internet).

Histoire de vous faire patienter en attendant votre commande, voilà un épisode entier (partie 1 et partie 2). Le générique n’est plus le même.

Concernant les voix des doubleurs, peut-être aurez vous reconnus que Fanny la renarde était doublée par Béatrice Bruno, la comédienne qui jouait la version française de Laura Ingalls dans La petite maison dans la prairie.

Quant à  Barney le shérif Bulldog, il s’agit de Jacques Balutin, plus connu pour ses rôles de théâtre de boulevard et surtout comme membre régulier de l’émission de radio, Les grosses têtes.

Si vous voulez juste la musique, le 45 Tours est trouvable d’occasion.

Une autre chanson, Le pique-nique des Petits Malins, est sortie en France, également en 45 Tours.

Je vais briser tout vos rêves mais en ce qui concerne l’ours Gabby, il ne correspond à aucun personnage du dessin animé. Et oui, c’est une pure invention française destinée à vendre des peluches à l’effigie de Gabby (assez moches d’ailleurs).  Le train, la cabine téléphérique, l’arbre… que l’on voit dans le générique (celui du karaoké) ne servaient qu’à promouvoir les jouets vendus dans le commerce par Vulli. C’est ce qu’on appelle du pur marketing. Parce que nous les ex-petites têtes blondes, on allait forcément réclamer à nos parents d’avoir les objets du générique.


Au Japon aussi Les Petits Malins ont été un prétexte pour vendre toute une collection de figurines et d’accessoires. Par contre, uniquement des personnages existants dans la série.

Vous pouvez vous procurer toutes ces figurines et même plus encore sur Sylvanian Families.

Voici une vieille publicité de promotion en anglais.

Si vous aussi avez été fans dans les années 80, peut-être avez vous eu la chance de collectionner les images Panini ou carrément de nager dans une bouée Les Petits Malins ! Le rêve…


Pour ceux qui veulent vraiment tout, tout, tout savoir sur Les Petits Malins, consultez le site MapleTown.


© Les petits malins, maple town, Patty, sukesan0020, zeldaplayer20, the-craw11, 45 Tours, qui est gabby ?, jouets Vulli, personnages petits malins, xBeatrushx, bouée,

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,

4 commentaires pour “Les Petits Malins”

  1. » Archive du blog » Un mois déjà… dit :

    [...] Lundi (série tv) : Les petits malins [...]

  2. Helen dit :

    Les Sylvanians :O. Toute mon enfance !

  3. Culture Confiture dit :

    @ Helen : Nostalgie, quand tu nous tiens :)

  4. patricia dit :

    ehhh les sylvanian non rien avoir avec les petits malins, ils ont eu chacun une gamme et un dessin animé.
    De plus les petits malins n’existe plus contrairement au sylvanian.

Laisser un commentaire