Tetris

Parce que je ne suis pas la seule à avoir atteint l’âge symbolique de 25 ans, je vais vous parler de celui qui rejoint ces rangs ce week-end, à savoir le jeu Tetris.

Ce jeu est sans aucun doute dans le top trois des jeux les plus joués à travers le monde avec Space Invaders et Pong. Que celui qui n’a jamais joué à Tetris se lève… (je plaisante, restez assis). Franchement, ce jeu est tellement populaire, grâce entre autre à sa sortie sur Game Boy en 1989, qu’il a même réussit à séduire les dames, qui, à l’époque, étaient plus souvent réfractaires à ce style de divertissement. Disons que vingt ans avant les jeux de la Wii (également chez Nintendo), ce jeu a su toucher des cibles qui d’habitude ne s’intéressaient pas aux jeux vidéos.

Sa popularité est universelle. Ce jeu est très simple d’aspect mais également d’utilisation. Mais surtout, il est sans fin, ce qui le rend encore plus intéressant et “immortel”. Puisqu’il a été adapté sur tous les systèmes informatiques connus de l’homme, ce jeu s’est vendu à des millions d’exemplaires à travers le monde.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire ce jeu n’est ni américain, ni japonais. En même temps, vu les décors et les musiques, on se doute un peu qu’il a été créé en Russie. Pour la petite histoire, Tetris est né en 1984 dans l’esprit d’Alexei Pajitnov, un chercheur de l’Académie des sciences de l’URSS. C’est en diffusant le programme au sein de l’Académie que son créateur remarqua à quel point tous ses collègues se prenaient rapidement au jeu. Ils étaient captivés, à la limite de l’obsession. Au point que certains diront pour plaisanter ” que c’était peut-être la plus efficace des armes de guerre de l’URSS tant il avait fait perdre de temps et de productivité au bloc de l’ouest pendant les dernières heures de la guerre froide “.

Pajitnov avait envie que son programme soit accessible sur la toute récente plate-forme IBM PC. Mais il était difficile de communiquer entre le bloc Est et le bloc Ouest. Heureusement, son supérieur Victor Brjabrin, qui avait des contacts avec “l’extérieur”, accepta de l’aider à diffuser son jeu en Hongrie et en Pologne. Pour le convaincre de prendre ces risques, Pajitnov cèda ses droits d’exploitation à l’Académie en échange de la publication de son jeu. Pajitnov n’a donc jamais touché un centime à cette époque. S’en suivront de longues batailles juridiques entre l’Académie, Mirrorsoft, Andromeda… bref, entre tous ceux qui à un moment ou un autre ont exploité le jeu. Au final, c’est Nintendo qui a été autorisé à exploiter Tetris. Il décida alors de l’inclure automatiquement avec la Game Boy. Cette petite console portable a révolutionné le monde des jeux vidéos. D’un point de vue international, Tetris a fait le succès de la Game Boy et inversement. Certains n’achèteront d’ailleurs la Game Boy que pour jouer à Tetris.

Au total, 125 millions de produits affiliés à Tetris ont été vendus dont 35 millions rien que sur la Game Boy. Ma famille fait partie des heureux propriétaires de la Game Boy première génération avec le jeu en noir et blanc. Grâce à un câble, il était possible de relier deux Game Boy afin de jouer l’un contre l’autre. Mais lorsqu’on choisissait de jouer en solo, il existait deux modes. En mode A, le but est de faire le plus de lignes possible. En mode B, il faut réaliser un contrat de 25 lignes sachant qu’il y a des difficultés de vitesse et de pièces déjà présentes sur l’écran. Et lorsqu’on gagne le niveau 9-5, on a carrément les musiciens et les danseurs russes qui nous félicitent suivis par une fusée qui décolle ! Je ne me souviens plus des boutons en question mais je me rappelle qu’au niveau de l’écran d’accueil (ci-dessous), il était possible, en appuyant sur deux boutons en même temps, de débloquer des niveaux encore plus dur et rapide pour le mode B.

Sur borne arcade, le record du plus grand nombre de points obtenus à Tetris est de 1 648 905. Il date du 5 juin 1999 et est détenu par Stephen Krogman.

Voici une vidéo d’une bonne performance sur la Game Boy première génération. Bon ça dure quand même plus de 11 minutes donc pour ceux qui ne veulent voir que le début par pure nostalgie, sachez qu’il termine avec 449 076 points (niveau 9 à 16).

Vous aurez peut-être remarqué dans cette tentative de record que le joueur joue avec le mode sans musique. C’est bien dommage étant donné la popularité de la bande son de ce jeu. Cet air aux consonances russes est adapté du célèbre Korobeiniki. Allez, rien que pour le plaisir voici la version créée pour Tetris.

Depuis, d’autres versions de Tetris ont vu le jour. Tout d’abord dans une version couleur mais également sur d’autres supports. Des versions existent gratuitement en ligne. Le jeu est également disponible sur l’Iphone. C’est d’ailleurs le jeu le plus téléchargé sur ce support. Pour ceux qui aiment jouer au Tetris ET au Scrabble, voilà Lettris, le Tetris avec des lettres.

Dans un autre genre, Tomy a sorti un jeu de société de Tetris, avec les pièces en plastique. Mais pour la musique, il fallait chantonner ce qui peut très vite devenir désagréable !


Le dernier jeu en date est la version humaine créé en Asie pour la télévision. Cette émission a été adapté en France. Intitulé Le mur Infernal, ce jeu, présenté par Laurence Boccolini, a été diffusé sur TMC. Voici un extrait de la version originale.

Toujours dans les versions grandeurs nature, voilà deux tentatives de haut niveau. La première utilise un immeuble comme terrain de jeu. La vidéo n’est pas de bonne qualité mais on reconnait bien le principe. Ainsi, les lumières des pièces sont allumées et éteintes en fonction des formes du Tetris. À la fin de la vidéo, il s’agit du jeu Space Invaders.

Des étudiants russes ont également publiés une vidéo de leur tentative. C’est marrant comme on se croit davantage dans un film d’Eisenstein (sens du rythme, musique…).

La seconde vidéo est un autre Tetris Humain. Cette fois les formes sont reproduites avec des humains. Un humain égal un bloc. Sachant qu’une forme comprend toujours quatre blocs (quatre = tetra = tetris). Il s’agit ici d’un véritable film d’animation en Motion Capture. On doit cette performance au franco-suisse Guillaume Reymond. L’enregistrement a eu lieu en 2007. 88 “pixels” se sont prêtés au jeu durant une “partie” de 4h30. Chacun portait un t-shirt correspondant à une forme. Ainsi les grandes barres étaient en rouge, les carrés en bleu foncé etc. Mention spéciale pour le bruitage à la bouche !

Ce jeu a véritablement marqué sa génération. Depuis, on trouve régulièrement des hommages à Tetris. J’aime beaucoup la version du jeu en gaufres ! Attention, gourmand s’abstenir sous peine de manquer de pièces après quelques parties. Pour les autres je vous propose le collier ou encore le meuble de rangement proposé par Brave Space Design. Et pour habiller vos murs, rien de tel que les frises Tetris. D’ailleurs, la station “Trois Cocus” sur la ligne B du métro de Toulouse est à l’effigie du jeu.

Comme quoi un graphisme aussi basique peut se prêter à l’art.

Et pour fêter l’anniversaire du jeu, Google a changé son logo hier, samedi 6 Juin 2009.

Pour finir, je souhaite vous montrer cette pièce de collection. Il s’agit d’une Game Boy première génération ayant subit une explosion lors des conflits de la première Guerre du Golfe. Sa particularité ? Et bien malgré les dommages extérieurs (le plastique a fondu), la console fonctionne toujours. La preuve avec cette vidéo enregistrée dans le musée Nintendo de New-York où la Game Boy est exposée.

Selon le journaliste Bill Kunkel « Tetris répond parfaitement à la définition du meilleur en matière de jeu : une minute pour l’apprendre, une vie entière pour le maîtriser ».

© Tetris écran, Alexei Pajitnov, jeu Game Boy, blocs Tetris, écran d’accueil Tetris, gas01ine, IIIIlllll, jeu de société, suJepun, notsonoisy, collier, gaufres, meuble, frises, métro, Google , Game Boy fondue.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,

3 commentaires pour “Tetris”

  1. julie dit :

    je suis émue :-)

    c’est tout.

  2. Culture Confiture dit :

    @ Julie : tu m’en vois ravie !
    J’ai essayé de ressortir toute la nostalgie de nos parties endiablées…

  3. » Archive du blog » Dr Kawashima dit :

    [...] que la console se tient comme un cahier ouvert sur lequel on peut écrire ! On est bien loin de la Game Boy d’origine [...]

Laisser un commentaire