Paris gratuit : les musées 2

Suite de notre promo sur les sorties culturelles à petits prix !

Après avoir parlé de tous les musées parisiens gratuits, passons aux musées de plus grande importance, non pas en terme d’intérêt ou de qualité mais de quantité de grandes œuvres proposées. Cible numéro un des touristes japonais qui veulent découvrir ce que conserve nos musées, ces lieux sont payants et pas toujours bon marché lorsque l’on souhaite revenir à plusieurs reprises - bah oui, il n’y a pas que La Joconde qui mérite qu’on lui rende visite. Parce que pour certains lieux il est difficile de tout découvrir en une seule visite, au risque d’avoir mal au pied et/ou de faire une intoxication, il est préférable de ne payer un tarif trop élevé à chaque fois.

La solution la voici : le premier dimanche de chaque mois est tout simplement GRATUIT ! Moins de 13 ans, moins de 26 ans, plus de 65 ans, demandeur d’emploi, artiste, enseignant mais aussi employé de bureau, chauffeur de bus, agriculteur, caissière, pharmacien… tout le monde bénéficie de ce tarif, ou plutôt de cette absence de tarif.

N’oubliez pas de cliquer sur les noms des musées afin d’accéder aux sites Internet correspondant sur lesquels vous trouverez plus d’informations. L’essentiel étant de savoir si les musées sont ouverts au public ou fermés pour travaux.


- Musée du Louvre - 1er arrondissement

Pas besoin de présenter le musée du Louvre qui n’est autre que l’ancienne demeure des rois de France. Depuis deux siècles, ce lieu renferme une grande majorité des trésors mondiaux du domaine de l’art - 35 000 œuvres dans 60 600 m² de salles dédiées aux collections permanentes. Les touristes de passage à Paris passent systématiquement par le musée du Louvre. Ses collections sont réparties en 8 départements : Antiquités orientales, égyptiennes, grecques, étrusques et romaines, Peintures, Sculptures, Objets d’art, Arts de l’Islam et Arts graphiques du Moyen-Âge jusqu’à 1848.

- Musée national de l’Orangerie - 1er arrondissement

Après d’importants travaux, le musée de l’Orangerie a rouvert ses portes au public afin qu’il apprécie l’ensemble des Nymphéas de Claude Monet et les 144 peintures de la collection Jean Walter et Paul Guillaume (qui comprend des toiles de Cézanne, Renoir, du Douanier Rousseau, Matisse, Derain, Picasso, Modigliani, Soutine, Utrillo, Marie Laurencin…). Le musée est installé dans une ancienne orangerie du Second Empire.

- Musée national Picasso - 3ème arrondissement

Le site propose un parcours chronologique permettant de découvrir les différents styles du travail de Picasso : du dessin à l’encre aux sculptures, en passant par les périodes bleue et rose, Pablo Picasso est l’un des artistes majeurs du XXe siècle, dont les créations ne laissent pas indifférent. Le peintre fait partie des fondateurs du mouvement cubiste, dont le style consiste à décomposer une image en plusieurs cubes ou facettes, ce qui lui confère un aspect géométrique abstrait et souvent irréel.

- Musée de la Chasse et de la Nature - 3ème arrondissement

Ce musée prend place dans l’Hôtel de Guénégaud dont la construction date du milieu du XVIIe siècle. C’est d’ailleurs le seul hôtel particulier parisien du célèbre architecte François Mansart qui subsiste actuellement dans sa totalité. Sont présentés dans ces lieux des peintures de Desportes, Chardin, Oudry, Vernet mais aussi des armes de chasse, des animaux naturalisés provenant d’Afrique, d’Amérique et d’Asie ainsi que de nombreux objets d’art.

- Musée national d’art moderne dit Centre Georges Pompidou - 4ème arrondissement

La première chose que l’on remarque à propos de ce musée est sans aucun doute son architecture peu commune. Construit dans les années 70, son allure high-tech offre un contraste audacieux dans l’ancien quartier Beaubourg. La présentation des collections contemporaines met en perspective différentes formes de la création, depuis les années 1960, avec l’art minimal, l’art conceptuel, l’antiforme… Sont aussi présentes des œuvres nouvellement acquises d’artistes chinois, africains, sud-américains. Parallèlement les collections se sont ouvertes à d’autres domaines comme l’architecture, la photographie et le design. En plus des collections permanentes et des expositions temporaires, ce lieu comprend une bibliothèque publique d’information, une librairie, des salles de cinéma, de spectacle, de concert et un centre de recherche de musique contemporaine (IRCAM).

- Musée de l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris - 5ème arrondissement

Le musée présente l’histoire des hôpitaux parisiens et de l’assistance depuis le Moyen-Âge jusqu’au XXè siècle. La collection comprend des peintures, du mobilier, des faïences… En passant par la cour de l’hôtel de Miramion datant du XVIIe siècle, on accède au jardin de plantes médicinales.

- Musée national du Moyen Âge - Thermes de Cluny - 5ème arrondissement

Les thermes datent des Ier-IIIème siècles et représentent dans la capitale l’un des rares vestiges de la civilisation gallo-romaine. Parmi les différents espaces encore visibles, le frigidarium (salle froide) et le caldarium (salle chaude) sont encore aisément identifiables. L’abbé Jacques d’Amboise fut à l’origine de la construction de l’hôtel de Cluny, à la fin du XVème siècle : il est aujourd’hui le plus ancien témoignage d’un hôtel particulier installé entre cour et jardin. Le musée national date de 1843. Il héberge une riche collection de d’objets d’art médiéval - orfèvrerie, tapisseries, sculptures, peintures, enluminures - réunis par un antiquaire passionné nommé Alexandre du Sommerard.

- Musée national Ernest Hebert - 6ème arrondissement

Situé en l’Hôtel de Montmorency-Bours, ce musée créé en 1978 présente l’œuvre d’Ernest Hébert, un peintre renommé de la seconde moitié du XIXème siècle. Par les nombreux portraits mondains qui sont exposés, le visiteur peut suivre la carrière d’un artiste qui connut tous les hommes de son temps. Hébert nous livre entre autre une image sensible et réaliste de la paysannerie italienne, dégageant la noble grandeur de ses modèles. Le musée Hébert est un des rares exemples de ces maisons d’artistes où, grâce à leur fonds d’atelier, est évoqué l’esprit complexe et raffiné de cette seconde moitié du XIXème siècle.

- Musée national Eugène Delacroix - 6ème arrondissement

Le musée occupe sur la place Fürstenberg une partie de l’appartement où le peintre finit ses jours ainsi que son atelier qui s’ouvre sur un jardin privatif. Après sa mort, il est question de détruire l’atelier pour bâtir un garage. Mais des admirateurs de Delacroix, ainsi que diverses personnalités, constituent une Société des Amis d’E. Delacroix pour empêcher cette destruction sacrilège. Dans un cadre intimiste, le musée, récemment rénové, propose une approche personnelle de l’œuvre du maître à travers une sélection de peintures, dessins, aquarelles, pastels, esquisses, études préparatoires, ainsi que des lettres et des photographies de son entourage (Baudelaire, T. Gautier, G. Sand, L. Riesener). Cet ensemble permet de mieux appréhender la richesse créatrice d’une des grandes figures de la peinture française.

- Musée d’Orsay - 7ème arrondissement

Le musée d’Orsay se trouve dans un bâtiment classé Monument Historique. Tout d’abord palais puis hôtel et gare, ce lieu unique et incroyablement beau a été transformé en musée depuis 1978. Après le musée du Louvre, le musée d’Orsay est en seconde position dans la liste des musées à ne pas rater lorsqu’on est un touriste en visite. Ses collections représentent toutes les formes d’expression, de la peinture à l’architecture, en passant par la sculpture, les arts décoratifs, la photographie. Parmi les différentes collections présentées dans le musée, on trouve une grande collection d’œuvres Impressionnistes (Renoir, Manet, Monet…).

- Musée du Quai Branly - 7ème arrondissement

Inauguré en 2006, ce musée se consacre exclusivement aux arts premiers, notamment aux civilisations d’Afrique, d’Océanie, d’Asie et des Amériques. Le musée du Quai Branly présente quelque 300 000 objets, parmi lesquels des sculptures, des tissus, des statues, des bijoux issus pour la plupart des anciennes collections du musée de l’Homme et du musée national des Arts d’Afrique et d’Océanie… Conçu par Jean Nouvel, le même architecte que pour l’Institut du Monde Arabe ou encore la Fondation Cartier, ce musée a été pensé dans la transparence. La très grande médiathèque regroupe 25 000 ouvrages et le jardin rassemble un nombre importants de plantes et d’arbres de variétés différentes.

- Musée Rodin - 7ème arrondissement

Le musée est situé dans l’ancien Hôtel Biron, un hôtel particulier du XVIIIe siècle entouré d’un paisible et romantique écrin de verdure de 3 hectares. Ces jardins à la française ornés d’une myriade de plantes, arbres et arbustes, sont constellés de sculptures d’Auguste Rodin, dont le célèbre Penseur. À l’intérieur on trouve également des œuvres de Camille Claudel.

- Musée Gustave Moreau - 9ème arrondissement

Visite des ateliers du peintre symboliste Gustave Moreau édifiés autour de sa maison. L’appartement de l’artiste se trouve au 1er étage. On y découvre ses dessins, peintures, aquarelles et sculptures. Les lieux sont construits dans un style Second Empire.

- Cité nationale de l’histoire de l’immigration - 12ème arrondissement

Ce nouveau site culturel, ouvert depuis 2007, illustre deux siècles d’immigration en France. L’exposition permanente évoque le départ, le choix de la France, le voyage, la frontière, l’habitat, l’exclusion, le travail, l’enrichissement mutuel des cultures. Pour illustrer l’ensemble,  des œuvres d’art contemporaines, des installations multimédia et des archives sont présentées.

- Musée national des Arts asiatiques Guimet - 16ème arrondissement

Située dans un ancien hôtel particulier, cette demeure de 1913 est un témoignage de l’architecture néoclassique parisienne. Il abrite une collection unique en Europe : un ensemble de 250 œuvres japonaises, réunies par Emile Guimet, et des œuvres chinoises présentées en complément. Le Panthéon bouddhique présente les figures vénérées, telles qu’elles apparaissent en profusion dans les temples bouddhiques de ces nations. A l’occasion de son 10ème anniversaire en 2001, il s’est enrichi d’un authentique Pavillon de thé dressé à l’arrière du bâtiment, dans le jardin et accueille la légendaire Cérémonie du thé japonaise.

- Cité de l’Architecture et du Patrimoine - 16ème arrondissement

Au sein du Palais Chaillot, l’ancien musée des Monuments français, associé à l’Institut français d’architecture et à l’Ecole de Chaillot, a fait peau neuve pour donner naissance à la Cité de l’architecture et du patrimoine. Les galeries des moulages et des peintures murales sont complétées par une nouvelle galerie dédiée à l’architecture de 1851 à nos jours. Collections permanentes et expositions temporaires rapprochent l’actualité architecturale et urbaine avec le patrimoine, invitant le visiteur à voyager dans l’histoire de l’architecture française depuis le XIIème siècle. Le parcours, dynamique et interactif, est complété par des visites guidées, des conférences et des ateliers.

- Musée national Jean-Jacques Henner - 17ème arrondissement

Dans cet hôtel particulier du XIXème siècle sont présentées les œuvres du peintre alsacien Jean-Jacques Henner. On y trouve entre autre ses autoportraits.

Même si vous visitez un musée différent chaque premier dimanche du mois, soyez rassurés, j’ai encore quelques bonnes astuces dans mon sac pour profiter de ces lieux d’art et de culture sans se ruiner.

© Musée du Louvre, Musée Picasso, Beaubourg, Musée du Moyen-Âge, Musée Eugène Delacroix, Musée du Quai Branly, Musée Gustave Moreau, Musée Guimet, Musée Jean-Jacques Henner

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

2 commentaires pour “Paris gratuit : les musées 2”

  1. Dim dit :

    Sinon il y a Londres où tous les musées nationaux sont gratuits… c’est un peu plus loin mais si on aime les musées ça vaut le détour (ou Vaux le vicomte mais ça c’est autre chose ;)

  2. Culture Confiture dit :

    @ Dim : Alors vu que tu en parles, à Vaux le Vicomte, il y a, en plus du château, le musée des équipages (l’attelage)… Si ça te dit ;-)
    après c’est pas dit que ce soit gratuit !

Laisser un commentaire