Alizée, chanteuse internationale

Pas besoin d’être fan pour s’intéresser au phénomène Alizée qui donna naissance aux autres chanteuses dites “lolita” comme Priscilla et surtout Lorie !

Repérée par Mylène Farmer et Laurent Boutonnat grâce à l’émission de Lolo Boyer Graine de Stars diffusée sur M6, Alizée, jeune corse d’à peine 15 ans, a enregistré Moi… Lolita, LE titre qui a enflammé les dancefloors durant l’été 2000 ! Avec quasiment 1,3 million de singles écoulés, cette chanson s’est retrouvée à la 31ème position du titre le mieux vendu de tous les temps en France.

Avec le second titre L’Alizé, extrait de son premier album intitulé Gourmandises, Alizée arrive à placer, en même temps, deux titres dans le top 3 des ventes. Elle n’obtient finalement pas la Victoire de la Musique de la révélation francophone de l’année mais gagne, au passage, une invitation à rejoindre la troupe des Enfoirés qui chantent pour soutenir Les Restos du Cœur.

À peine un an après la sortie de son premier titre, Alizée part défendre Moi… Lolita en Europe : Italie, Espagne, Allemagne, Angleterre etc. Elle remporte début 2002 le World Music Award de la meilleure exportatrice française de disques (plus de 4 millions de disques dans le monde en un album).

Commence alors doucement mais sûrement sa carrière internationale.

Lorsqu’elle revient en France en 2003 avec son album Mes courants électriques, ça n’est plus une enfant (attention, elle a 18 ans !) et elle affiche sa féminité, revendiquant un esprit plus rock. De cette époque, on se souvient surtout de ses tenues moulantes et de ses danses languissantes. Faut dire que les textes et les tenues de scène de la belle étaient créés par Mylène Farmer, elle-même. On est en droit de se demander si elle ne se permettait pas, via sa jeune protégée, ce qu’elle n’osait plus faire.

Cette danse suggestive aurait d’ailleurs été source d’inspiration pour les créateurs du jeu vidéo World Of Warcraft (pour la danse de l’Elfe de la nuit).

Pour ceux qui veulent toujours plus d’Alizée, il existe plusieurs remix - sans grand intérêt à mon goût - de J’en ai marre, À contre courant, Mademoiselle Juliette ou encore Fifty Sixty.

Ce second album se vend moins bien mais elle connaît malgré tout le succès, remplissant l’Olympia pendant une semaine. Une captation a eu lieu à cette occasion pour la sortie d’Alizée en Concert qui comprend un CD et un DVD live.

Pendant quelques années, Alizée disparaît des ondes, vivant d’amour et d’eau fraîche. Son premier succès, Moi… Lolita revient hanter nos esprits grâce à la version grave et puissante que nous offre la Nouvelle Star Julien Doré.

Un mariage à Las Vegas avec Jérémy Chatelain (ex-Star Ac’) et un bébé plus tard, Alizée revient en 2007 avec l’album Psychédélices qu’elle a autoproduit. Désormais aux commandes de sa jeune carrière, Alizée a fait évoluer son style. Dans les clips de ses deux premiers singles - Mademoiselle Juliette & Fifty Sixty - elle met en avant ses passions : la danse, la gourmandise et le shopping entre filles. C’est le portrait d’une fille kawaii bien dans son temps. Pour visionner ces clips, cliquez sur les liens, l’importation sur ces pages étant impossible.

Malheureusement, l’album ne remporte pas un franc succès en France. D’ailleurs, le concert prévu au Rex le 28 mars dernier a été annulé. Alizée a tenu à adresser une lettre d’explication à ses fans.

Qu’importe, comme plusieurs chanteuses françaises - Patricia Kaas, Mireille Mathieu… - Alizée a beaucoup de succès à l’étranger. Elle a d’ailleurs enregistré quatre de ses “tubes” en version anglaise : Amelie, Youpidoo, I’m not twenty (J’ai pas vingt ans en VF) et I’m fed up (J’en ai marre en VF).

D’ailleurs, au Japon, Alizée est apparue dans une publicité vantant les mérites des biscuits Elise. Et pour bande-son, rien de tel que  J’en ai marre, musique de son cru rebaptisée là-bas Mon bain de mousse.

Mais le pays qui place Alizée au rang de véritable star, c’est le Mexique ! Et oui, aussi surprenant que cela puisse paraître étant donné qu’elle ne chante pas du tout en espagnol, son album En concert a atteint le top des charts. Chose encore plus incroyable, Universal a décidé de sortir un best-of, Tout Alizée, pour le seul marché mexicain.

En 2008, avec Psychédélices Tour, elle fait une tournée internationale en passant par la Russie, les pays de l’est et surtout par les plus grandes salles d’Amérique du Sud avec cinq dates rien qu’au Mexique. D’ailleurs, la venue de la chanteuse a provoqué de telles émeutes qu’une séance de dédicaces prévue a dû être repoussée pour des raisons de sécurité. Ils attendaient quelques centaines de fans, plus de 5 000 s’étaient déplacés ! Heureusement une autre séance a eu lieu suite à la remise d’un disque d’or.

Et pour finir en apothéose Alizée gagne, face à Gwen Stefani et Avril Lavigne, le Luna’s Award 2008 du « meilleur artiste pop international » lors de la cérémonie Las Lunas del Auditorio.

Du coup, histoire de dire gracias à ses fans mexicains, Alizée aurait enregistré une chanson en espagnol…

Mais que ses fans français se rassurent, Alizée vient de se lancer dans la préparation d’un nouvel album qui s’annonce, selon elle, très différent de ce qu’elle a fait jusqu’à présent.

Comme quoi, il y a une vie après le phénomène Lolita !

© Myspace officiel Alizée, jhs2hy, agricool, deezer, braian123, mixupteam, alizee-town, alizee-officiel

Tags: , , , , , , ,

3 commentaires pour “Alizée, chanteuse internationale”

  1. » Archive du blog » Encore enfant mais bientôt célèbre dit :

    [...] sont ceux qui ont tenté de percer. En France, il y a eu entre autre Lorie et Alizée mais celle qui a marqué les esprits de par son jeune âge, c’est Priscilla. Elle n’a [...]

  2. dussoni.marc dit :

    ils t aiment! on t aime! pour ce que tu as donné et pour ce que tu es, une adorable maman je te souhaite tout le bonheur possible a toi et ta petite famille! ceux qui ne t aiment sont des jalouses et des cons ! lol

  3. Culture Confiture dit :

    @ dussoni.marc : véritable fan dis donc !!! c’est bien :)

Laisser un commentaire