Mont d’Or

L’hiver vient de s’achever il y a peu et demain nous passerons à l’heure d’été… Qu’importe, la température a baissé ces derniers jours et le mauvais temps nous oblige à rester cloîtré à la maison. Profitons donc de ces derniers instants pour manger des bons plats d’hiver, vous savez, ceux à 4 720 kcal… et encore à condition de ne pas se servir une deuxième fois !

Rien de tel qu’une bonne tartiflette ou une raclette entre amis ou en amoureux - pas de problème de mauvaise haleine, tout le monde a la même ! Mais connaissez-vous la variante simple et tout aussi bonne du Fond’Or ? Je l’appelle comme ça mais ça n’est pas le nom officiel,  certains disent La Boîte Chaude mais résumons plutôt avec le Mont d’Or chaud. Qu’importe le nom, 100% des gens a qui j’ai fait cette recette l’ont approuvée - ou alors c’est qu’ils sont juste très polis.

Si comme moi vous n’avez pas d’appareil à raclette mais que l’envie vous prend de manger du fromage fondu avec des pommes de terre, alors le Mont d’Or reste la solution idéale. Reste qu’il faut quand même être l’heureux propriétaire d’un four. Enfin un mini-four suffit amplement.

Alors pour cette recette, il vous faudra vous procurer du Mont d’Or. Facile vous allez me dire, suffit d’aller dans un supermarché ou chez le fromager. C’est vrai mais pas tout à fait. Parce qu’en fait, le Mont d’Or, c’est comme les fraises, il y a une saison pour le manger, enfin surtout pour se le procurer.

Produit dans le Haut-Doubs en Franche-Comté, le Mont d’Or tient son nom d’un sommet du massif du Jura. Fabriqué avec du lait cru de vache, ce fromage à pâte molle à croûte lavée est très coulant, surtout en fin d’affinage. Il est d’ailleurs nécessaire de le ceinturer d’une écorce d’épicéa, ce qui apporte au passage une petite note parfumée.  À l’origine, les vaches passaient l’hiver dans les étables et la production de lait devenait moindre. Il était alors impossible de fabriquer de grosses meules de Comté; voilà pourquoi on commença à produire le Mont d’Or. Cette tradition existe toujours et bénéficie même d’un label AOC qui certifie une production exclusive entre le 15 août et le 15 mars. Conclusion, il n’est possible de se procurer ce trésor qu’entre le 10 septembre et le 10 mai ! Dépêchez-vous, il ne vous reste que quelques semaines pour le déguster, froid ou chaud.

Voilà la recette, alors à vos crayons / claviers, selon que vous êtes geek ou non.

Le Fond’Or (pour 2 à 3 personnes)

Ingrédients :

- 1 Mont d’Or

- Pommes de Terre

- Jambon de Pays, saucisse de morteau… la charcuterie de votre choix

- Salade Verte

- Vin blanc (type Apremont de Savoie) mais attention, l’abus d’alcool est…hips…dangereux pour la santé !

Préparation :

  1. Préchauffez le four à 220°C (thermostat 7).
  2. Humidifiez légèrement la boîte du Mont d’Or et entourez-la de papier aluminium (afin que le bois ne brûle pas à la cuisson).
  3. Mettez à cuire les pommes de terres (à l’eau ou à la vapeur).
  4. À l’aide d’une cuillère, faites un trou au centre du fromage.
  5. Remplissez d’un demi-verre de vin blanc et remettez la bouteille au frais pour plus tard.
  6. Mettez au four pour environ 25 minutes en surveillant bien afin que la peau du fromage ne brûle pas.
  7. Préparez votre table avec la salade, la charcuterie et les pommes de terre.
  8. Apportez votre Fond’Or au centre de la table, les invités n’ont plus qu’à se servir à l’aide d’une grande cuillère.
  9. Huuuuuuuum… tant pis pour les poignées d’amour !

© Site Officiel Mont d’Or, stephauregime, interfrance

Tags: , , , , ,

Laisser un commentaire