Barbe ou Moustache ?

Concernant l’article du jour, j’espère que vous n’êtes pas pogonophobe. Je ne parle pas de ceux qui ne supportent pas de jouer aux pogs, non. Je fais référence à tous ceux qui ont la phobie des poils du menton et des joues. Je vous jure que ça existe, ça ne s’invente pas !

Aujourd’hui, il sera exclusivement question de barbe Garibaldi, de moustache en guidon et même de favoris, à ne pas confondre avec les rouflaquettes. Mais chers amis imberbes, je vous en prie, restez, tous les goûts sont dans la nature. Cousin Machin, vous êtes également le bienvenu.

Rappelez-vous lorsque vous étiez enfant et qu’il fallait embrasser le grand oncle issu de germain du côté de l’arrière-grand-mère, mais si, celui avec les grosses moustaches, et bien vous le faisiez à reculons en disant “Aïïïïe, ça pique !“.

Qu’importe, depuis la nuit des temps, le fait d’avoir du poil au menton a apporté un statut supplémentaire aux hommes : sagesse, virilité, symbole religieux… Tous les grands de ce monde ont fièrement affiché leur moustache et/ou leur barbe : Platon, Aristote, Léonard de Vinci, Vasco de Gama, Charlemagne, Shakespeare, Arcimboldo, Eiffel, Marx, Freud, Rodin, Raspoutine, Victor Hugo, Che Guevara…

Je vous laisse admirer ce tableau non exhaustif de célébrités fières de leur pilosité.

La moustache était fort appréciée avant la première guerre mondiale et les Allemandes disaient alors « Ein Kuss ohne Schnurrbart ist wie Suppe ohne Salz = Un baiser sans moustache c’est comme une soupe sans sel ». Maupassant, également propriétaire d’une jolie moustache en a fait l’apologie dans un texte du même nom. En voici un extrait mais vous pourrez lire l’intégralité ici-même.

(…) et pour cela il s’est rasé. Tu ne te figures pas, ma chère Lucie, comme ça le change! Je ne le reconnais plus… ni le jour ni la nuit. S’il ne laissait pas repousser immédiatement sa moustache je crois que je lui deviendrais infidèle, tant il me déplaît ainsi. Vraiment, un homme sans moustache n’est plus un homme. Je n’aime pas beaucoup la barbe; elle donne presque toujours l’air négligé, mais la moustache, ô la moustache! est indispensable à une physionomie virile. Non, jamais tu ne pourrais imaginer comme cette petite brosse de poils sur la lèvre est utile à l’œil et… aux… relations entre époux. (…)
Oh! ma chère Lucie, ne te laisse jamais embrasser par un homme sans moustaches ; ses baisers n’ont aucun goût, aucun, aucun ! Cela n’a plus ce charme, ce moelleux et ce… poivre, oui, ce poivre du vrai baiser. La moustache en est le piment. Figure-toi qu’on t’applique sur la lèvre un parchemin sec… ou humide. Voilà la caresse de l’homme rasé. Elle n’en vaut plus la peine assurément.
D’où vient donc la séduction de la moustache, me diras-tu ? Le sais-je ? D’abord elle chatouille d’une façon délicieuse. On la sent avant la bouche et elle vous fait passer dans tout le corps, jusqu’au bout des pieds un frisson charmant. C’est elle qui caresse, qui fait frémir et tressaillir la peau, qui donne aux nerfs cette vibration exquise qui fait pousser ce petit “Ah !” comme si on avait grand froid (…) et je te déclare à mon tour qu’il n’y a pas d’amour sans moustaches. (…)
A un tout autre point de vue, la moustache est essentielle. Elle détermine la physionomie. Elle vous donne l’air doux, tendre, violent, croquemitaine, bambocheur, entreprenant ! L’homme barbu, vraiment barbu, celui qui porte tout son poil (oh! le vilain mot) sur les joues n’a jamais de finesse dans le visage, les traits étant cachés. Et la forme de la mâchoire et du menton dit bien des choses, à qui sait voir.
L’homme à moustaches garde son allure propre et sa finesse en même temps. (…) Vive la moustache !

Le rasage de cette fameuse moustache est d’ailleurs le sujet d’un livre d’Emmanuel Carrère. Adapté au cinéma par l’écrivain lui-même, La Moustache (2005), avec Vincent Lindon et Emmanuelle Devos, dresse le portrait d’un couple pour qui la vie bascule suite à la disparition de ces quelques poils. L’entourage du personnage principal ne remarquant pas non plus l’absence de ladite moustache.

Concernant la barbe, il vous faudra un sacré taux de testostérone pour battre cet indien, voyez plutôt ce reportage. J’adore l’ironie de la situation, ce présentateur sans un seul poil sur le caillou face à tous ces sikhs (religion qui interdit que l’on coupe un seul poil du corps). En France, le record national de 1903 n’a toujours pas été battu. La barbe de Louis Coulon, mesurait 3,35 m. Cet homme aimait se servir de sa barbe pour en faire une sorte de « nid » pour son chat (ça reste toujours plus économique que la pelote de laine).

Phénomène moins agréable, il arrive que certaines femmes soient atteintes d’hirsutisme. Souvent associées à des phénomènes de foire, certaines femmes à barbe sont devenues célèbres grâce à cette particularité. Citons Clémentine Delait qui, au début du XXème siècle, a ainsi pu rencontrer le Shah de Perse ou encore le roi d’Égypte. Comme quoi, il n’y a pas toujours besoin de la télé-réalité pour devenir connu.

Saviez vous que la Sainte-Barbe était la patronne des Sapeurs-Pompiers mais ça n’a, en réalité, aucun rapport !

Certains publicitaires ont utilisé la barbe comme attribut comique. Étrange…

Quel que soit votre avis, barbe ou moustache, sachez que certains fanas ont carrément créé des clubs afin de se regrouper pour défendre les valeurs de la pilosité ! En France vous pouvez adhérer au Paris Moustache Club. Seul mot d’ordre, Le Paris Moustache Club aime les filles qui aiment les hommes qui aiment les poils et qui n’ont pas peur des filles qui portent la moustache. Vous êtes prévenus.

Aux USA, rejoignez le très sérieux AMI, American Mustache Institute. Une équipe de spécialistes sera là pour vous écouter. Je vous conseille surtout d’écouter leur très bel hymne diffusé à l’ouverture de la page d’accueil du site ” If I had a Mustache I would smile… “.

Chez un homme adulte, on trouve jusqu’à 500 poils au cm². Mais dans certaines régions du monde comme l’Asie, les hommes ont une pilosité moins développée. Tout le monde n’est donc pas égal en cas de compétition. Parce que ça existe les compétitions, si si.

Vous ne connaissez pas le World Beard and Moustache Championships ? Créée en Allemagne en 1991, cette compétition propose à nos barbus et à nos moustachus de présenter leurs plus beaux attributs. Trois groupes - moustache, barbe partielle ou barbe complète - et 17 catégories parmi lesquelles on trouve la fameuse moustache de Dali, la moustache impériale, la barbe fine à la chinoise, la barbe de Verdi ronde et assez courte… Dans chaque groupe il existe la catégorie “freestyle” où vous pouvez laisser libre cour à votre imagination débordante.

Je vous propose maintenant une petite sélection des plus belles performances, toutes catégories confondues.

Plus d’images dans cette galerie photos et plus de participants dans ce reportage datant de 2003.

Le prochain championnat du monde aura lieu le 23 Mai 2009 à Anchorage en Alaska. Pour assister au concours il vous faudra débourser 20$, en plus du billet d’avion et du prix de l’hôtel bien sûr. Il existe aussi les championnats d’Europe, le voyage sera plus rapide. Je vous présente celui qui est arrivé troisième de la compétition l’année dernière, Jürg Biland, boucher suisse et ancien champion du monde de la plus belle moustache. En effet, la sienne mesure 1m30 ! Ça laisse rêveur… ou non.

Lors d’une interview accordée au journal 20minutes, notre champion a expliqué tous les “problèmes” qu’impliquent une telle moustache. Par exemple, devoir se mettre de travers et traverser en courant pour passer une porte, se mettre au milieu de la banquette arrière d’une voiture ou encore  attacher sa moustache en queue de cheval avec des petits peignes afin de ne pas gêner ses voisins dans un avion. Malgré cela, notre homme affirme qu’il ne coupera jamais sa moustache qu’il laisse pousser depuis 1993, même si cela nécessite de s’en occuper plusieurs fois par jour, particulièrement après la sieste lorsque sa moustache a tendance à être “toute tourneboulée“.

Alors à tous les petits garçons qui se disent ” moi aussi quand j’s’rai grand, j’aurai des poils ” voilà une solution histoire de patienter, la fausse barbichette un peu style Cardinal de Richelieu. Et puis après vous pourrez faire des super photos avec vos copains.

Mais aux grands avec des poils, à barbe ou à moustache, qui ont peut-être, un jour, fait n’importe quoi en se rasant, il existe aussi un groupe : Le Droit Aux Rasages Extravagants ! D.A.R.E . En réalité c’est sponsorisé par une célèbre marque de rasoirs mais qu’importe, l’idée est bonne.

Finissons en chanson comme il se doit. Allez, tous avec Corbier ” Sans ma barbe, quelle barbe…

EDIT : je viens de trouver une pub incroyable, il faut que vous la regardiez !

© Time photos, donnyspi, bde.enseeiht, ogdencity, cerinde, facebook jean rochefort, cinemotions, theland.antgear, kyrylo, cinemaretro, hammerl-kommunikation, dailypop, nintendo, quigif, centreflambeau, blogtalkradio, forum-auto, nikolaus jung, oddee, allociné, spirithalloween, parismoustacheclub, ndsu, lorraine-cafe, corbier, beardteamusa, linguapolis, netramblings, lanalow, dinosoria, akbeardclub, handlebarclub, worldbeardchampionships, acosne, 20minutes

Tags: , , , , ,

3 commentaires pour “Barbe ou Moustache ?”

  1. Rachel dit :

    hehe c’est génial, j’aimerai trooop aller a un de leurs championats…sans déconner.
    tu te rends comptes quels beaux portraits ils font ?!
    merciii

  2. » Archive du blog » Festivités hors du commun dit :

    [...] vous avais parlé du championnat du monde de barbe et de moustache qui offre l’opportunité de voir des bizarreries poilues mais avouons que c’est un peu [...]

  3. rose dit :

    c trop coool

Laisser un commentaire