Elizabeth II

Voilà un des portraits de la Reine Elizabeth II. Comme tous les grands de ce monde, elle est régulièrement représentée, officiellement ou non. Reste que lorsqu’on tire le portrait d’une des femmes les plus puissantes de la planète, il faut respecter un minimum de protocole. Et le résultat a intérêt d’être à la hauteur sous peine d’être définitivement grillé auprès de la monarchie britannique et du monde artistique.

Je vous propose une chronologie des portraits officiels de la reine.  La plupart sont exposés à Londres à la National Portrait Gallery. Certains ont d’ailleurs été utilisés pour la création de timbres, de pièces et de billets pour les pays indépendants dont elle est également la reine (Canada, Australie, Bahamas…).

Il existe évidemment des représentations non officielles, c’est-à-dire qui n’ont pas été commandées par Buckingham. Mais je garde le plus croustillant pour la fin bien sûr…

Pendant son enfance, la princesse Elizabeth a régulièrement été photographiée par Marcus Adams et Bassano.

La jeune fille devient une véritable jeune femme, principalement devant l’objectif du célèbre photographe de mode Cécil Beaton, connu pour avoir travaillé pour Vogue, Vanity Fair… Il a très régulièrement été appelé pour s’occuper de la famille royale.

Les photos de Dorothy Wilding, repeintes à la main par Beatrice Johnson datent de 1952, année du couronnement de la reine. On y voit une femme très élégante. C’est cette série de portraits de la reine posant de trois-quarts face qui servira d’effigie pour les timbres (de type Wilding, du nom de la photographe) jusque dans les années 60.

D’ailleurs d’autres pays, bien avant le Royaume-Uni, avaient utilisé les traits d’Elizabeth pour leurs timbres.

Arrivent ensuite tous les portraits royaux avec couronne et tenues de gala dont une partie a été réalisée par Yousuf Karsh, l’un des plus grands portraitistes du XXème siècle.

En dehors des photos plus protocolaires, la reine a toujours fait réaliser (par Lord Snowdon, Michael Leonard, Eve Arnold…) des portraits dits de vie quotidienne.

Il existe des portraits de la reine sous de multiples formes : dessin, esquisse, tableau, sculpture…

Et la reine est représentée sur les pièces et les billets de plusieurs pays.

Parmi les commandes de photos officielles, on trouve évidemment le travail de Cécil Beaton qui a réalisé cette très belle photo de la souveraine, mettant en valeur cette femme forte en pleine réflexion. Dans un style également artistique et un peu plus sombre que les traditionnels clichés,  la célèbre photographe Annie Leibovitz a réalisé une série de portraits à Buckingham en 2007.

C’est toujours très impressionnant de se retrouver face à une telle personnalité et la photographe a fait l’expérience du franc-parler de la reine face à son innocence concernant le protocole. En effet, au cours de la séance, Annie Leibovitz a proposé à la reine d’enlever sa tiare, permettant ainsi de ne pas alourdir le visuel déjà bien encombré par la tenue - “I think it will look better without the crown because the garter robe is so…” But before the photographer can finish saying “extraordinary,” the Queen gives her an icy stare and replies: “Less dressy. What do you think this is?” and points to what she is wearing. - Voyez la réaction de la reine, offusquée par une telle remarque.

Vous pouvez voir cette scène qui a été filmée à l’occasion du tournage d’un documentaire pour la BBC intitulé “A year with the Queen”. La séance s’est quand même terminée, sans encombre, Annie Leibovitz ayant compris qu’on ne rigolait pas avec la reine. Les photos seront critiquées par une partie du pays, les Anglais n’appréciant pas le travail de la lumière et allant même jusqu’à comparer leur souveraine à un vampire.

La famille royale a également fait appel à des peintres de tous horizons. Il serait trop long et surtout trop fastidieux de tous les citer. Je voudrais simplement vous parler de certains. Le tableau de Sergey Prisekin représentant la reine avec une grande cape en velours me semble largement inspiré d’une photo plus ancienne de Cecil Beaton, toujours lui !

À l’occasion de ses 80 ans, la reine fit appel au peintre Australien Rolf Harris afin de réaliser son 180ème tableau officiel. L’artiste eut quelques difficultés à réaliser la toile, ayant l’impression, au début, que ce portrait ressemblait davantage à celui d’un boucher qu’à celui d’une reine. Une fois terminée, la reine a pour habitude de ne jamais commenter l’œuvre. Cependant, elle glissa au peintre “c’est un tableau très sympathique” avant de s’éloigner et de sortir de la pièce.

C’est également pour célébrer le jubilé d’Elizabeth II que Lucian Freud réalisa un portrait qu’il offrit tout simplement à la reine, sans qu’elle n’ait rien demandé. Cette dernière n’apprécia pas le résultat puisqu’à la place de l’habituel sourire, Lucian Freud avait peint une bouche signifiant l’ennui et le mécontentement. Mais c’est surtout la presse conservatrice qui s’indigna. On jugea que le portrait montrait la souveraine sous un jour peu favorable. Le tableau correspond tout simplement au propre style de l’artiste mais certains ne sont pas encore capables d’apprécier ce qui n’est pas académique.

De par son exposition médiatique internationale, Elizabeth II a très souvent été un modèle d’inspiration. Voilà un petit florilège de ce qui n’a pas toujours été commandé par la reine (Andy Wahrol, Paul Mc Cartney, Chris Levine…) :

Et pour ceux qui veulent voir la reine, en vrai mais pas tout à fait, il ne vous reste plus qu’à aller au musée de Madame Tussaud de Londres ou bien au musée Grévin de Paris. Parce que de là à être invité pour Tea Time à Buckingham, vous avez intérêt à avoir du talent parce qu’elle rigole pas Elizabeth !

© National Portrait Gallery, Lucian Freud, Annie Leibovitz, the british monarchy, wikipédia, postalheritage, susanna blunt, baudelet, creativereview, the sidney morning herald, telegraph, canadianscontent, abc, ricardo maccaron, guardian, daylife, bbc, web-libre

Tags: , , , , , , , , , , , , ,

3 commentaires pour “Elizabeth II”

  1. Emilienne de La Levrette dit :

    Très intéressant article!

    S’il fallait déterminer le portrait le plus emblématique de son règne, je choisirai sans doute celui d’Andy Warhol, aux couleurs qui rappellent celles des robes d’Elizabeth, et au style si typiquement “XXème siècle”.

    Bons baisers de Tauride
    Emilienne

  2. Culture Confiture dit :

    @ Emilienne de La Levrette : Merci ! Je pense qu’on n’a pas fini de voir des portraits de la Reine et le jour où elle ne sera plus là, ce sera la foire aux objets dérivés…

    Longue vie au Royaume de Tauride :)

  3. c'est bon dit :

    Le portrait de la reine Elisabeth est joli,si les autres pourraient avoir le meme model

Laisser un commentaire